Team Belgium 2020 : balles et ballons en or pour la Belgique ?

Les Jeux Olympiques 2020 de Tokyo sont sur le point de démarrer. C’est l’occasion de faire le point sur les athlètes qui composent la Team Belgium 2020 avec, ici, un focus sur nos sportifs qui manient la balle, qu’elle soit petite, grande, jaune ou orange.

Si l’athlétisme offrira l’un des gros contingents de sportifs de la délégation belge aux Jeux Olympiques de Tokyo avec 29 athlètes, ce sont les sports de balle (et ballon) qui fourniront le plus de sportifs à notre pays. En effet, ils seront 40.
 
Ces 40 athlètes se répartissent en différents sports : Basketball (basket masculin 3x3, équipe féminine 5x5), golf, hockey et tennis. Les chances de médailles de la Belgique y sont assez élevées puisque nous disposons de plusieurs favoris.

Hockey sur gazon

Cette année, seule l’équipe masculine de hockey sur gazon sera présente aux Jeux Olympiques. Ne tournons pas autour du pot, les Red Lions ne viseront qu’une seule et unique chose à Tokyo : l’or. Champions du monde en titre, médaillés d’argent lors des derniers JO, notre équipe nationale est tout simplement l’une des meilleures au monde actuellement. L’or olympique est le dernier trophée qu’il manque à cette génération fantastique pour écrire l’histoire comme jamais.

Basket

Elles ont enflammé les parquets au mois de juin, n’échouant qu’en demi-finale de l’Euro avant de finalement décrocher le bronze, comme en 2017. Les Belgian Cats iront à Tokyo avec l’envie de décrocher une médaille. Classées au sixième rang mondial, nos basketteuses feront parties des outsiders. La dynamique dans laquelle les filles de Philip Mestdagh, leur coach, sont engagées peut les pousser loin et c’est tout ce qu’on leur souhaite. Avec Julie Lallemand, Ann Wauters (40 ans !) ou encore Emma Meesseman, nos Cats ont fière allure !
 
A côté d’elles, on retrouve l’équipe masculine de basket à trois contre trois. Discipline héritée de la rue, pour la première fois au programme olympique, ce basket est particulièrement rythmé et intense. Nos Belgian Lions ont réussi un véritable exploit pour s’y qualifier. Au Japon, ils seront versés dans une poule unique de 8 équipes où seuls les deux derniers seront directement éliminés. Les deux premiers vont directement en demies, les quatre suivants en quarts. Un beau parcours n’est donc pas à exclure mais une médaille risque d’être compliqué à aller chercher.

Golf

En 2016, le golf faisait son entrée au programme olympique. Thomas Pieters y avait terminé 4e. Pour lui, l’ambition sera donc d’arriver, cette fois-ci, sur le podium. Dans l’équipe belge, on retrouvera également un autre Thomas, Detry, dont ce seront les premiers jeux. Enfin, Manon De Roey s’alignera chez les dames.

Tennis

Dans notre histoire, nous avons remporté deux médailles au tennis aux Jeux Olympiques. En 2000, à Sydney, Els Callens et Dominique Monami avaient remporté le bronze en double dames. 4 ans plus tard, c’est Justine Henin qui nous décrochait l’or. En 2021, pouvons-nous espérer faire aussi bien ?
 
Chez les dames, Elise Mertens sera notre principale chance. Si dans le simple dames la concurrence sera rude, notre compatriote peut miser sur le double. Devenue une spécialiste du genre (elle a remporté l’Australian Open et Wimbledon cette année), la numéro 1 mondiale sera associée à Alysson Van Uytvanck. Une médaille est de l’ordre du jouable. Chez les messieurs, tous les espoirs reposeront sur la paire Gillé-Vliegen après le forfait de David Goffin. Il y a cependant peu de chance de les voir accrocher une médaille au bout du parcours.

Tokyo 2020

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top