Team Belgium 2020 : nos combattants médaillés ?

Les Jeux Olympiques 2020 de Tokyo sont sur le point de démarrer. C’est l’occasion de faire le point sur les athlètes qui composent la Team Belgium 2020 avec, ici, un focus sur nos combattants en judo et taekwondo.

La Belgique et les sports de combat aux Jeux Olympiques, c’est une longue histoire d’amour, et en particulier en ce qui concerne le judo. Notre pays a déjà remporté de nombreuses médailles dans cet art martial. Depuis 1988, et à l’exception des jeux de 2008, nous avons toujours ramené au moins une médaille dans cette discipline.
 
Pour cette édition 2020 (2021) des Jeux, disputés à Tokyo, ils seront 4 à monter sur les tatamis : Matthias Casse, Toma Nikiforov, Jorre Verstraeten et Charline Van Snick. Un 5e athlète belge tentera de s’illustrer dans un sport de combat. Il s’agit de Jaouad Achab, en taekwondo.

Judo

La plus belle des chances de médaille est sans nul doute Matthias Casse. Engagé en -81kg, le judoka est tout simplement le meilleur du monde actuellement. Champion du monde en titre, il a déjà remporté les Jeux Européens (2019) et les Championnats d’Europe (2019). A Tokyo, pays du judo, l’Anversois tentera donc de décrocher le dernier titre qu’il lui manque.
 
En -100kg, Toma Nikiforov pourrait également apporter une médaille à notre pays. Si le Bruxellois a connu quelques années noires avec plusieurs blessures, il est revenu en forme ce printemps en décrochant l’or européen. De quoi arriver à Tokyo avec beaucoup de confiance. Jorre Verstraeten, qui disputera ses premiers jeux, est un habitué des places d’honneurs en -60kg. Peut-être pourra-t-il faire de même aux Jeux.
 
Enfin, Charline Van Snick. Médaillée de bronze aux Jeux de Londres, la Liégeoise a, elle aussi, connu quelques années sombres. Même si elle n’affiche plus les mêmes résultats que par le passé, Van Snick a beaucoup d’expérience ce qui pourrait lui être bénéfique dans ses combats à Tokyo. La motivation olympique lui donnera peut-être des ailes.

Taekwondo

En 2016, Jaouad Achab était présenté comme l’une de nos belles chances de médaille. Auréolé d’un titre de champion du monde l’année précédent les jeux, il avait toutefois échoué dans sa tâche, terminant tout de même à une jolie 5e place. 5 ans plus tard, quelles seront les ambitions du combattant belge ? Médaillé de bronze aux championnats du monde 2019 mais d’or à ceux d’Europe la même année, il reste l’une des références dans sa discipline. L’expérience acquise ces dernières années lui sera peut-être utile pour décrocher une médaille aux Jeux.

Tokyo 2020

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top