Le Premier ministre britannique Boris Johnson a dénoncé lundi les "insultes racistes" visant des joueurs anglais après leur défaite face à l'Italie en finale de l'Euro de football dimanche à Wembley.
"Cette équipe d'Angleterre mérite d'être traitée en héros, et non (en victime) d'insultes racistes sur les réseaux sociaux. Les responsables de ces abus effroyables devraient avoir honte d'eux-mêmes", a déclaré sur Twitter le dirigeant conservateur.

Un peu plus tôt, l'association anglaise de football s'était dite "consternée" et "dégoûtée" par les propos racistes jetés sur les réseaux sociaux à l'encontre des tireurs Marcus Rashford, Jadon Sancho et Bukayo Saka après la défaite de l'équipe d'Angleterre face à l'Italie dimanche soir.

Les trois joueurs ont manqué leur tentative aux tirs au but, laissant l'Italie briser le rêve de l'Angleterre de récupérer la coupe après 55 ans (1-1 a.p., 3-2 t.a.b.), pour s'adjuger un deuxième Euro.

"L'AF condamne toutes les formes de discrimination et est consternée par le racisme diffusé sur les réseaux sociaux à l'encontre de certains des joueurs de l'Angleterre", a déclaré dans un communiqué l'Association anglaise de football.

La Police de Londres a indiqué être "en train d'enquêter" sur ces publications "insultantes et racistes" en ligne.