C’est un weekend un peu spécial que va vivre la Formule 1 lors du Grand Prix de Grande-Bretagne à Silverstone. Un format alternatif de qualifications va être testé. Profitera-t-il à Lewis Hamilton qui doit se refaire une santé ?

Max Verstappen semble être au sommet de son art en ce moment, lui qui a remporté les trois dernières épreuves du championnat avec une certaine autorité. De plus, il a profité de la contre-performance de Lewis Hamilton (4e) lors du Grand Prix d’Autriche pour prendre 32 points d’avance au championnat des pilotes. 

Mais le septuple champion du monde n’a pas dit son dernier mot, lui qui va courir à domicile le weekend prochain. Le Britannique a de plus remporté six des sept dernières éditions du Grand Prix de Silverstone. Mais l’édition 2021 ne ressemblera à aucune autre à cause de son format de qualifications. 

Un weekend chamboulé 

La F1 va tester pour la première fois à Silverstone son nouveau format pour les qualifications. Cette nouveauté va venir modifier les habitudes des pilotes. Là où le vendredi, les pilotes disputent deux séances d’essais libres, ils n’en disputeront plus qu’une à 15h30. Mais la journée ne sera pas terminée pour autant car sur le coup de 19h, les monoplaces seront en piste pour déterminer les positions sur la grille de départ pour les qualifications du sprint du samedi. 

Le samedi matin, la deuxième séance d’essais libres aura lieu avant la fameuse « Qualifications Sprint ». Cette séance est en réalité une course de 100 kilomètres qui déterminera l’ordre sur la grille pour le Grand Prix du dimanche. Le vainqueur de cette « Qualifications Sprint » partira en première position le dimanche, le deuxième en deuxième place… Le vainqueur de cette séance décrochera aussi 3 points, le deuxième en obtiendra 2 et le troisième en recevra 1. Pour cette séance, les pilotes pourront choisir librement leurs pneus. 

Mercedes doit se retrouver 

Avec le succès de Verstappen en Autriche lors du dernier Grand prix, Red Bull s’est imposé sur les cinq dernières épreuves du championnat. L’écurie de Christian Horner a clairement envoyé Mercedes dans les cordes. Même si le championnat est encore long, l’écurie allemande doit se ressaisir au plus vite, sous peine de voir Red Bull et Verstappen prendre le large, tant chez les pilotes que chez les constructeurs. 

Pour ce GP, Mercedes F1 a annoncé des évolutions pour ses monoplaces. Lewis Hamilton a donc une occasion à saisir afin de renouer avec le succès tout en permettant à son écurie de retrouver une certaine confiance. 

Le Grand Prix de Grande-Bretagne sera à suivre sur Tipik avec les qualifications le vendredi 16 juillet à 18h55, la « Qualifications Sprint » le samedi 17 juillet à 17h25 et enfin la course le dimanche 18 juillet à 14h55.