La Copa America, l'équivalent sud-américain du championnat d'Europe, vivra un dénouement fantastique dimanche soir. Dans une affiche de rêve, le Brésil affrontera l'Argentine. Le génie argentin Lionel Messi décrochera-t-il enfin un grand trophée avec son pays ? Ou bien son ami Neymar viendra lui mettre des bâtons dans les roues ?

C’est le Brésil qui s’est qualifié en premier pour la finale de la Copa America, qui se jouera dimanche dans le mythique stade Maracana de Rio de Janeiro. Au tour précédent, le Brésil a eu quelques peines contre le Pérou. Pourtant, les deux équipes s’étaient déjà affrontées dans la phase de groupes. La Seleção avait alors écrasé son adversaire 4-0. Mais en demi-finale, le Pérou s’est révélé bien plus coriace. Le Brésil s’est imposé par le plus petit écart, grâce à l’unique but de Lucas Paqueta. 

L’Argentine s’est frayée, elle, un chemin vers la finale un jour plus tard. Son duel contre la Colombie s’est terminé sur un score nul (1-1) après prolongations. Lors de la séance de tirs au but, le gardien argentin Emiliano Martinez s’est mué en héros en arrêtant pas moins de trois tentatives adverses. 

Enfin un trophée pour Messi ?

La Copa America aura donc droit à sa finale de rêve entre les deux plus grandes équipes du continent. Chacune pourra compter sur un leader en pleine forme. Pour le Brésil, Neymar a déjà marqué deux fois et délivré trois passes décisives, tandis que l’Argentin Messi compte un total de quatre buts et cinq assists. 

Sextuple Ballon d’Or et multi-récompensé en club avec Barcelone, la Pulga espère enfin récolter ce premier titre avec l’Argentine derrière lequel il court depuis si longtemps. En outre, l’Albiceleste n’a plus rien gagné depuis la Copa America 1993. Le capitaine Messi souhaite donc briser la malédiction après les quatre dernières finales perdues (Coupe du monde 2014 et Copa 2007, 2015 et 2016). Rappelons qu’en 2007, l’Argentine affrontait justement le Brésil en finale de la Coupe d’Amérique du sud. Les Auriverde s’étaient nettement imposés 3-0, sous les yeux d’un jeune Lionel Messi portant déjà le maillot de son pays. 

Des choix cornéliens pour le onze de base

Pour la finale, les deux coachs seront confrontés à des choix, qui s’apparentent à des problèmes de luxe. Du côté du Brésil, Tite devra trancher pour le poste de gardien. Si Alisson Becker était l’incontestable n°1 ces dernières années, il semble avoir perdu cette position au profit d’Ederson. À l'arrière, Marquinhos est une certitude en défense centrale, mais avec quel partenaire ? Soit l’expérimenté Thiago Silva, malgré ses 36 ans, soit son successeur naturel Eder Militao ?

La bataille pour le milieu de terrain sera acharnée, car chaque équipe dispose d’un solide trio. En demi-finale, le Brésil avait aligné Fred, Casemiro et Lucas Paqueta. Les trois devraient être reconduits. Côté argentin, le choix du coach s’était porté sur Guido Rodriguez, Rodrigo de Paul et Giovani Lo Celso. Néanmoins, Leandro Paredes pourrait venir souffler la place à l’un de ses coéquipiers.

Devant, les deux équipes possèdent une incroyable richesse de talents. La Seleção s'appuie sur Neymar, avec Everton et Richarlison en attaque. Dès lors, des joueurs comme Vinicius Junior ou Roberto Firmino doivent se contenter d'une place sur le banc. Au sein de l’Albiceleste, tout tourne évidemment autour de Messi, généralement entouré de Lautaro Martinez et de Nicolas Gonzalez. Ce dernier est d’ailleurs un titulaire surprise, mais c’est bien à lui que l’entraîneur Lionel Scaloni a décidé de faire confiance, plutôt qu’à Sergio Aguëro, Papu Gomez, Angel Correa ou encore Angel Di Maria.

Lionel Messi va-t-il enfin remporter un titre avec l'Argentine ? Ou bien le Brésil décrochera-t-il sa 10e Copa America? La grande finale livrera son verdict se dimanche à partir de 2 heures du matin, heure belge.