Après le glaçant épisode Christian Eriksen et le mauvais départ qui l'a accompagné, le Danemark a admirablement inversé la tendance pour atteindre les demi-finales de l’Euro. Joakim Maehle, l'ancien joueur du Racing Genk, a largement contribué à propulser les Danois dans le dernier carré du tournoi.
L’Euro avait plutôt mal commencé pour les Danois. Après un malaise cardiaque d’Eriksen en plein match contre la Finlande, la partie avait dû reprendre le jour même. Ce qui n’avait pas réussi au Danemark, qui s’était incliné 1-0. Contre la Belgique, les Danois avaient commencé très fort et menaient même 0-1 à la mi-temps. Après la pause, les Diables Rouges étaient parvenus à renverser la vapeur pour s’imposer 1-2. Avec un bilan de 0 point sur 6, la qualification s’éloignait pour le Danemark.

Mais un retournement de situation s'est produit contre la Russie. Alors qu’ils n’avaient plus le droit à l’erreur, les Danish Dynamites se sont imposées de manière convaincante (4-1), un résultat qui leur assurait la deuxième place du groupe. Depuis lors, les Danois sont inarrêtables. Le Pays de Galles a été balayé 4-0 et la coriace République tchèque s’est également inclinée 2-1 en quart de finale. Un homme a joué un rôle majeur dans ce revirement : l'ancien joueur de Genk Joakim Maehle.

Trois poumons

Maehle, qui évolue actuellement à l'Atalanta en Serie A, fut décisif lors des trois derniers matchs de son équipe. Contre la Russie et le Pays de Galles, il a marqué, avant de réaliser l’assist du deuxième but des siens contre la République tchèque.

Le latéral de 24 ans impressionne également par ses nombreuses courses tout au long du match. Une qualité qu’on lui connaissait déjà en Belgique et, désormais, dans l’Europe entière. De tous les Danois, Maehle est celui qui a couru le plus de kilomètres.

A Genk, on suit certainement avec attention les performances de Maehle. Si le joueur obtenait un nouveau transfert, le club limbourgeois recevrait encore 12,5% de la plus-value réalisée sur l'indemnité de transfert initiale. L’agent du joueur a déjà déclaré sur Twitter que son téléphone n’arrêtait pas de sonner.

Daltonien

Thomas Delaney aura également un rôle important à jouer contre l'Angleterre. Le milieu de terrain danois d’origine irlandaise par son arrière grand-père a montré la voie à ses coéquipiers en ouvrant le score contre la République tchèque. Le joueur de Dortmund a la particularité d’être daltonien. Cette maladie génétique ne lui permet pas de distinguer le rouge et le vert, ce qui est plutôt handicapant sur un terrain de football. Pour réussir à distinguer ses coéquipiers des adversaires, le joueur affirme regarder les shorts des joueurs.

Quoi qu'il en soit, les Danois abordent leur demi-finale contre l'Angleterre à Wembley avec confiance. La précédente confrontation entre les deux sélections l’année dernière en Ligue des Nations s'était soldée par une victoire 0-1 du Danemark. L’unique buteur du match se nommait alors... Christian Eriksen.

Suivez la demi-finale de l'Euro 2020 entre l’Angleterre et le Danemark à partir de 20h50 ce mercredi 7 juillet sur Tipik via Pickx.be ou via l'app Pickx. Vivez les matchs encore plus intensément grâce à l'expérience interactive de Proximus Pickx.