L'élimination de la Belgique par l'Italie en quarts de finale de l'Euro a remis sur la table la nécessité de rajeunir le noyau des Diables Rouges qui, lentement mais sûrement, semblent approcher d'une fin de cycle. Qui sont les talents belges qui pourraient incarner ce renouveau dans les années à venir?
Avant même le début du championnat européen, de nombreux observateurs s’inquiétaient de l’inéluctable vieillissement de la génération dorée des Diables Rouges. Avec une moyenne d'âge de 29,1 ans, les Diables étaient (avec la Suède) l'équipe la plus âgée de l’Euro. À eux trois, Jan Vertonghen (34 ans), Toby Alderweireld (32) et Thomas Vermaelen (35), les défenseurs centraux qui ont débuté contre l’Italie, ont 101 ans.

Des cadres comme Eden Hazard (30 ans), Kevin De Bruyne (30 ans), Dries Mertens (34) et Axel Witsel (32) ne sont plus non plus tout jeunes. Ils devront passer le flambeau d'ici quelques années. Désormais, la tâche de Roberto Martinez sera, comme il a déjà commencé à le faire, d’intégrer progressivement du sang frais à son effectif, afin que la transition se passe le mieux possible.

Doku, la principale certitude

Ce que le coach espagnol a déjà réussi avec Jérémy Doku à l’Euro 2020. Le feu follet de 19 ans a été l’une des révélations de la compétition. Si l’ailier de Rennes doit encore améliorer certains aspects de son jeu, il sera assurément l’un des principaux fers de lance des Diables Rouges lors des prochains tournois.

Derrière lui, le milieu de terrain sera normalement encore longtemps le pré carré de Youri Tielemans (24 ans). Si le joueur de Leicester City a quelque peu déçu à l’Euro, il y a peu de doute sur le fait qu’il sera le grand patron de l’entrejeu belge dans les années à venir. Notre pays ne manque pas de ressources à son poste. Orel Mangala (23), Sambi Lokonga (21), Eliot Matazo (19) ou encore Roméo Lavia (17), qui va découvrir l’équipe première de Manchester City cette saison, semblent tous promis à une belle carrière internationale.

Une défense bientôt renouvelée

Mais c’est bien en défense que se situe le véritable chantier de notre équipe nationale. Vertonghen, Alderweireld et Vermaelen ont rendu d’énormes services aux Diables Rouges, mais n’en ont plus que pour quelques saisons au plus haut niveau. Ce sera aux prometteurs Zinho Vanheusden (21), Sebastiaan Bornauw (22) ou encore Hannes Delcroix (22) de prendre la relève aux côtés d’un Jason Denayer qui, à 26 ans, dispose encore d’une certaine marge de progression pour s’imposer comme un leader de l’arrière-garde belge.

Sans oublier des jeunes joueurs comme Yari Verschaeren, Alexis Saelemaekers, Nicolas Raskin, Charles De Ketelaere ou encore Aster Vranckx, qui devraient tous être amenés à jouer un rôle plus ou moins important en équipe nationale dans les années à venir.