"Vous savez que vous jouez contre une bonne équipe qui a joué beaucoup de matches sans perdre", a commenté Thibaut Courtois à Sporza après l'élimination de la Belgique par l'Italie (1-2). "Ils ont commencé très fort, mais nous avons aussi eu des occasions. Surtout le tir de Kevin (De Bruyne), que le gardien a fait un grand arrêt. Romelu (Lukaku) a eu une petite occasion après ça, mais après ça, on a un peu laissé filer le 0-1. C'est dommage parce qu'il est le résultat d'une perte de balle. À partir de ce moment-là, c'est devenu difficile. Nous sommes allés chercher la longue balle trop tôt, alors que nous voulions continuer à jouer. Après quelques pertes malheureuses de la balle, nous avons pris le 0-2. La balle qui a touché le poteau contre le Portugal, est maintenant rentrée. On aurait peut-être dû l'arrêter, mais bon, il a bien mis le ballon au fond."
Courtois a vu ses coéquipiers revenir dans le match, mais cela n'a pas suffi. "Nous sommes revenus à 1-2 et j'avais le sentiment que nous pouvions marquer à nouveau, mais les centres n'arrivaient pas. C'est l'histoire d'aujourd'hui : juste pas. Mais nous avons perdu contre une bonne équipe et c'est leur mérite. Quand on sait qu'ils concèdent si peu de buts, il est difficile de marquer deux fois, même si je sentais que c'était possible."

La génération dorée des Diables Rouges ne gagnera donc jamais de trophée ? "Il reste encore trois ans avant le prochain championnat européen. C'est une longue période et c'est dommage que cela doive se passer ainsi, mais nous perdons contre un adversaire digne de ce nom qui a joué un bon match. J'espère que nous pourrons jouer une bonne demi-finale de la Ligue des Nations en octobre et peut-être la gagner, même si ce n'est pas la même chose qu'un Euro. Après cela, la Coupe du monde sera bientôt là", a conclu Courtois.