Les athlètes belges à suivre : Remco Evenepoel et Wout Van Aert

Le cyclisme nous fera-t-il briller aux Jeux Olympiques ? À l'approche de l'évènement, qui débute le 23 juillet, Proximus Pickx passe en revue les plus grandes chances de médailles belges cette année. Aujourd'hui, focus sur les cyclistes Remco Evenepoel et Wout Van Aert.

Lors des derniers Jeux Olympiques de Rio, la Belgique du cyclisme était à la fête puisque c’est Greg Van Avermaet qui s’était imposé pour se parer d’or. Aujourd’hui encore, son casque doré rappelle son exploit sur les routes brésiliennes. Cinq ans plus tard, l’équipe belge fera encore partie des favorites au titre final.

Il faut dire que le parcours peut parfaitement convenir à certains de nos coureurs, au rang desquels Remco Evenepoel et Wout Van Aert font figure de favoris. Par ailleurs, les deux talents belges ne viseront pas qu’une seule médaille puisqu’ils seront également engagés sur le contre-la-montre.

Un parcours exigeant

La course en ligne aura lieu le 24 juillet, soit au tout début de ces Jeux japonais. Disons-le tout de suite, le parcours tracé par les organisateurs n’aura rien d’une promenade de santé : 234 kilomètres à parcourir avec 4865 mètres de dénivelés, en passant notamment par le mythique Mont Fuji.

Autant dire que les sprinteurs n’auront pas vraiment voix au chapitre, car la course risque bien d’être dure, très dure. Seuls les 80 premiers kilomètres seront plats. Ensuite, un écrémage devrait s’effectuer par l’arrière pour ne laisser que les meilleurs devant se battre pour l’or. Et parmi eux, on espère bien retrouver Remco Evenepoel et Wout Van Aert.

Remco Evenepoel comme leader

Sur ce tracé, l’avantage penche légèrement en faveur de Remco Evenepoel, plus spécialiste des gros dénivelés que le champion de Belgique Wout Van Aert. Toutefois, le coureur de la Jumbo-Visma a déjà montré qu’il pouvait emmener avec un gros braquet dans les cols du Tour de France. Il a lui-même déclaré qu’Evenepoel était le mieux armé sur ce parcours, ajoutant cependant que sur une course d’un jour, tout était possible. Van Aert n’a pas hésité non plus à dire qu’il roulerait pour le petit prodige si c’était nécessaire. En durcissant la course, Van Aert pourra permettre à Evenepoel de rester au frais pendant que les concurrents s’échinent à suivre le rythme.

Le doublé au chrono ?

Mais là où les deux Belges seront plus que jamais attendus au tournant, c’est lors du contre-la-montre. Couru le mercredi 28 juillet, il présentera un parcours de 44,2 kilomètres (un circuit de 22,1 km emprunté deux fois). Remco Evenepoel et Wout Van Aert sont deux grands spécialistes de la discipline (vice-champions du monde respectivement en 2019 et 2020) et, plus encore que pour la course en ligne, constituent des chances importantes de médaille pour la Belgique.

Il faudra évidemment se farcir d’autres poids lourds comme l’Italien Filippo Ganna, champion du monde en titre, et le Suisse Stefan Küng, champion d’Europe. Si nos cyclistes performaient déjà durant la course en ligne, ils pourraient être particulièrement galvanisés pour tenter de décrocher une nouvelle médaille.

Tokyo 2020

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top