C’est une grosse nouvelle qui est tombée cette semaine avec l’arrivée prochaine du géant BDS au sommet de la scène League of Legends. Une opportunité qui n’a pu se réaliser que par le rachat de la place qu’occupait Schalke 04 depuis plusieurs années. Le visage de la compétition européenne est sur le point de changer !

L’information n’était pas neuve ! Voilà plusieurs mois, la structure e-sport du club de foot allemand, en proie à des difficultés sportives et financières, annonçait sa volonté de laisser sa place au sein du championnat européen de League of Legends. Évidemment, pareille place vaut désormais son pesant d’or et seule une grosse écurie pouvait se permettre de déposer un chèque de 26,5 millions de dollars sur la table. Une belle opportunité économique pour le club de foot relégué en division 2 et qui s’était procuré cette même place pour un montant de 8 millions trois ans plus tôt. Si à l’époque, la scène se posait la question de la rentabilité de la compétition fermée de Riot Games, inutile de dire que la réponse est très claire aujourd’hui avec une licence qui vaut désormais trois fois son prix initial…

C’est donc l’organisation suisse, qui évolue au sein de la LFL (championnat de France), qui s’est finalement positionnée dans ce dossier particulièrement complexe. Déjà au sommet sur de nombreux jeux tels que Rainbow Six Siege ou encore Rocket League, Team BDS part désormais à la conquête des sommets internationaux du MOBA à succès. Cependant, la patience sera le maitre mot avant de voir les joueurs de BDS évoluer en LEC. En effet, il faudra attendre le spring split de 2022. Dans un communiqué, le directeur stratégie, Alexandre Lopez, s’est dit très heureux de pouvoir participer à ce championnat “exigeant et passionnant“. “Il s’agit d’une nouvelle étape pour BDS et nous espérons faire partie des meilleures équipes de League of Legends. Nous remercions Riot Games et FC Schalke 04 de nous avoir accordé leur confiance, et nous allons poursuivre leur travail de développement de l’esport comme discipline à part entière“, a-t-il ponctué.

De l’autre côté de la frontière, le ressenti est évidemment tout autre, avec un sentiment de tristesse pour le club qui s’est vu obligé de se recentrer sur son activité principale, le football professionnel. Déception également pour leurs fans qui manqueront à la scène League of Legends.

Place désormais à l’ogre Suisse qui, comme à son habitude, n’arrivera pas la fleur au fusil et mettra certainement les moyens de ses ambitions. La saison 2022 s’annonce d’ores et déjà passionnante à bien des égards… Affaire à suivre !

Crédits image : Team BDS