Dennis Praet n'est pas venu à cet Euro 2020 que pour jouer quelques minutes contre la Russie. Le joueur de Leicester City espère obtenir du temps de jeu contre l'Italie, ce vendredi 21h, où il a évolué pendant plusieurs années.

Dennis Praet a joué en Serie A pour le compte de la Sampdoria de 2016 à 2019. Dans la belle ville de Gênes, l'ancien joueur d'Anderlecht y est devenu beaucoup plus fort tactiquement et a évolué en tant que footballeur. Le milieu de terrain doit sans aucun doute beaucoup à ce championnat qui lui a permis par la suite de s'envoler pour l'Angleterre.

Un joueur créatif

Lors de ses premières années à Anderlecht, Praet fut surnommé le "Andrès Iniesta belge" par son ancien coéquipier Tom De Sutter. Il faut dire que le Louvaniste impressionnait déjà par son énorme capacité technique et son excellent jeu de position. Son poste de prédilection était en 10 et à Anderlecht, Praet y jouait souvent. Sous Besnik Hasi, il était positionné sur la gauche, où il pouvait être créatif. En Jupiler Pro League, Praet a inscrit 14 buts et délivré 24 passes décisives en 104 matchs. Anderlecht croyait évidemment beaucoup en son jeune prodige. Dans Sport/Foot Magazine, le responsable de l'académie des jeunes Jean Kindermans avait cependant déclaré que les statistiques du lauréat du Soulier d'or devaient malgré tout s'améliorer. Grâce à ses capacités physiques, Praet était en effet en mesure d'être davantage impliqué dans la construction.

Praet a donc rejoint la Sampdoria en 2016, qui a payé environ 10 millions d'euros à Anderlecht. En Serie A, on lui a donné moins de liberté et il a dû s'adapter à des schémas tactiques. Praet s'en est vite accommodé, mais à la Sampdoria, l'entraîneur Marco Giampaolo avait d'autres plans pour le Belge.

La Sampdoria l'a changé en tant que joueur

Lors de sa première saison, Praet a dû s'adapter tactiquement et il a joué en tant que "Mezzala". C'est une sorte de joueur box-to-box qui doit faire le lien entre la défense et l'attaque. Le Belge est ainsi passé d'un joueur créatif à un joueur de course. Praet a toujours eu une grande capacité de course et de jeu de position et Giampaolo avait l'habitude de l'utiliser de la sorte. Il a donc eu une très grande influence sur la suite de la carrière du joueur.

Le milieu de terrain a grandi dans son rôle à la Sampdoria. Un joueur avec une très bonne technique et une grande capacité de course est toujours un joueur intéressant pour un club. Des équipes comme la Juventus et Arsenal ont été intéressées, mais Praet est parti pour Leicester City en 2019 pour environ 20 millions d'euros. Praet a quitté la Serie A après 98 matchs, au cours desquels il a marqué 4 fois et délivré 6 passes décisives. Il est arrivé en Premier League avec un rôle totalement différent de celui qu'il occupait à Bruxelles.

À Leicester City, Praet est principalement utilisé comme lien entre la défense et l'attaque, ce qui est désormais également le cas lorsqu'il joue pour les Diables rouges. Contre l'Italie, le numéro 12 des Diables rouges espère se montrer à nouveau et avec l'incertitude qui entoure Eden Hazard et Kevin De Bruyne, il pourrait très bien recevoir sa chance en cours de rencontre...

Suivez les matchs de l'Euro sur La Une et Tipik via Pickx.be ou via l'app Pickx. Vivez les rencontres encore plus intensément grâce à l'expérience interactive de Proximus Pickx.

Le programme des quarts de finale de ce vendredi 2 juillet :

  • Suisse - Espagne à partir de 17h50 sur Tipik
  • Belgique - Italie à partir de 20h50 sur la Une