Ces Playoffs 2021 sont quasiment un retour à la normale par rapport à ceux connus l’an dernier dans la bulle d’Orlando, sans public ni ferveur. Mais cette saison, ce sont les blessures qui viennent perturber l'ultime phase du championnat avec des superstars qui passent par la case infirmerie. 

 

Le troisième quart temps bat son plein dans la nuit de mardi à mercredi lors du Game 4 entre Atlanta et Milwaukee. Menés de 10 points, les Bucks commencent à revenir dans le match. Sur une action défensive, Giannis Antetokounmpo s’élève, mais la chute est terrible. Le double MVP s’effondre immédiatement, se tenant le genou gauche. 

Les ralentis confirment les craintes : le genou gauche a plié. Le Grecque se relève, difficilement, et rejoint les vestiaires en boitant. Bien évidemment, l’annonce tombe quelques minutes plus tard :  il ne fera pas son retour sur le parquet pour la suite du match. Ce mercredi, les examens ont révélé que les ligaments n’étaient pas touchés, mais on ne sait pas si l’on reverra Giannis Antetokounmpo cette saison. 

Hécatombe de blessures

La blessure du joueur des Bucks s’ajoute à la longue liste des pépins physiques qui ont touché des stars ces dernières semaines. Il y a d’abord eu Donovan Mitchell (Jazz) blessé à la cheville lors de la fin de saison régulière et absent au début des playoffs. On ajoute Mike Conley, toujours du Jazz, qui a loupé 6 matches après une blessure aux ischio-jambiers. Il y a aussi eu le champion en titre, Anthony Davis, blessé durant la saison régulière mais aussi touché lors du premier tour des playoffs. Chez les Lakers, LeBron James a connu cette saison une grosse blessure à la cheville. 

Il y a également eu Kawhi Leonard (Clippers - genou), Joel Embiid (Sixers - genou), James Harden (Nets - ischio-jambiers), Kyrie Irving (Nets - cheville), Jaylen Brown (Celtics - poignet), Trae Young (Hawks - pied). Et on ne liste ici que les superstars. Des joueurs censé porter leur équipe en playoffs mais qui ont du jouer soit avec le frein, soit regarder leurs équipiers depuis le banc... 

Fatalité ou calendrier surchargé ? 

Rapidement, les regards se sont tournés vers la Ligue et Adam Silver pour trouver une raison à ces blessures. Après une saison à rallonge qui s’est terminée début octobre à la place du mois de juin, le nouvel exercice est rapidement arrivé fin décembre. Même si la saison régulière a été rabotée de 10 matches, le rythme a été infernal ces derniers mois. De plus, avec le contexte Covid, il faut ajouter les protocoles stricts à suivre. 

Le physique et aussi le mental ont été lourdement affectés ces derniers mois. Mais la Ligue s’est défendue en montrant que les blessures n’avaient pas spécialement augmenté cette saison. Il est difficile de prouver que le rythme imposé cause ces blessures, mais c’est un facteur à prendre en compte. 

Au final, ces blessures sont venues quelque peu gâcher ces playoffs 2021 tout en venant perturber des franchises. Et la saison prochaine, qui aura à nouveau des allures normales, ne devrait pas permettre aux joueurs de retrouver un rythme plus paisible. 

La finale de conférence et les Finales NBA sont à suivre en intégralité sur les chaines d'Eleven Sports, disponibles dans l'Option All Sports de Proximus.

Le programme NBA de la semaine sur Eleven Sports:

Dimanche 4 juillet

  • Milwaukee Bucks - Atlanta Hawks : Game 6 à suivre sur Eleven Sports 2 à partir de 2h30