Phoenix a écrasé les Clippers dans le Game 6 de la finale de la conférence ouest. Un succès 103-130 qui permet à Chris Paul et à sa bande de rêver du titre, en attendant de connaitre l’adversaire. 

Après un match de patron de Paul George lors du Game 5 pour permettre aux Clippers de revenir à 3-2 dans la série, Chris Paul a décidé la nuit dernière de mettre fin au suspense et de ne pas laisser son ancienne équipe disputer une troisième série en sept matches. Sans Kawhi Leonard, Serge Ibaka et Ivica Zubac mais avec un Paul George limité à 21 points, l'exploit était trop difficile à accomplir pour les joueurs de LA. 

Les deux équipes étaient dos à dos lors du premier quart mais les Suns plaçaient un petit coup d’accélérateur avant la pause, notamment via Joe Crawder. Les Clippers résistaient grâce à Pat Beverley, Reggie Jackson ou encore Marcus Morris mais ils accusaient malgré tout un retard de 9 points à la pause. Rien d’alarmant à ce stade du match. 

Chris Paul sort de sa boite

La seconde période est moins agréable à suivre et l’équipe de Phoenix, plus adroite, en profitait pour accentuer son avance à 17 points. Mais dans un Staples Center remonté comme jamais, Paul George n’abdiquait pas et les Clippers signaient un 10-0 pour revenir à -7. C’est le moment choisi par Chris Paul, dans un salle qu’il connait bien, pour inscrire 8 points d’affilée et envoyer ses adversaires dans les cordes. 

A 36 ans, le meneur des Suns augmentait encore le rythme dans le quatrième quart pour définitivement éloigner les Californiens (85-105). Beverley faisait du Beverley et pétait les plombs en poussant Chris Paul avant d’être exclu. Cela n’empêchait pas CP3 d’inscrire 31 points en deuxième période pour finir avec 41 points dont un 7 sur 8 à trois points, 4 rebonds, 8 passes, 3 interceptions et 0 balle perdue. Une masterclass de Chris Paul qui va donc enfin découvrir les Finales NBA. 

Saison aboutie des Suns 

La direction des Suns a bien manœuvré durant l’intersaison en attirant Chris Paul ou encore Joe Crawder, des joueurs expérimentés pour venir épauler des jeunes loups talentueux comme Devin Booker. Très rapidement, les hommes de Monty Williams montrent de bonnes choses. Ils terminent ainsi la saison régulière à la seconde place alors qu’ils visaient juste les playoffs. Le sort les fait affronter les Lakers, champions en titre, au premier tour. Mais Anthony Davis blessé et LeBron James diminué ne peuvent rien faire face aux Suns (4-2). Denver, sans Jamal Murray, prend un autre tarif en demi-finale (4-0) et enfin les Clippers, avec des absents, ont fini par céder (4-2). 

Les Suns vont maintenant pouvoir prendre un peu de repos en attendant de savoir qui des Bucks ou des Hawks ils affronteront. Il y aura encore au minimum deux matches dans cette série alors que Phoenix bénéficiera également de l’avantage du terrain pour ces Finales NBA. Espérons pour la franchise de l’Arizona que l’histoire se terminera autrement que lors des deux seules Finales disputées en 1976 et en 1993. A l’époque, Boston et Chicago avaient barré la route du titre aux Suns.

La finale de conférence et les Finales NBA sont à suivre en intégralité sur les chaines d'Eleven Sports, disponibles dans l'Option All Sports de Proximus.

Le programme NBA de la semaine sur Eleven Sports:

Vendredi 2 juillet

  • Milwaukee Bucks - Atlanta Hawks : Game 5 à suivre sur Eleven Sports 2 à partir de 2h30

Dimanche 4 juillet

  • Milwaukee Bucks - Atlanta Hawks : Game 6 à suivre sur Eleven Sports 2 à partir de 2h30