Le quart de finale contre l’Italie ne sera pas évident pour nos Diables Rouges. Espérons que non, mais si les joueurs de la Squadra venaient à marquer, ils pourraient entonner un hymne bien connu chez nous : "Seven Nation Army" des White Stripes. Les Italiens ont appris la chanson grâce aux supporters du Club de Bruges.
Au fil des ans, "Seven Nation Army" est devenu l'hymne officieux des supporters italiens. Quand l’Italie a remporté le titre mondial en 2006, les mots "Campioni del mondo" (champions du monde) ont résonné dans les gorges italiennes au son de la célèbre chanson. Les Azzurri ne parlent d'ailleurs pas de "Seven Nation Army", mais plutôt de la chanson "Po po po po po".
 
Si la chanson est devenue un véritable phénomène en Italie, puis dans le monde entier, c'est grâce au… Club de Bruges. Oui, oui, notre Club de Bruges.
Un nouvel hymne de club est né
 
Pour comprendre comment cette chanson des White Stripes est arrivée là, il faut remonter à 2003, année de la sortie de cette chanson. A l’automne, des supporters du Club en déplacement à Milan pour un match de Champions League ont entonné la chanson dans un bar, puis en se dirigeant vers le stade. Sur place, le Club s’est imposé 0-1 grâce un but splendide d’Andres Mendoza. En souvenir, les supporters ont donc conservé cette chanson.
 
Depuis lors, les supporters du Club de Bruges se sont appropriés la chanson et la chantent à chaque match à domicile. Au bout d’un moment, les haut-parleurs du stade ont également fait cracher "Seven Nation Army" après un but marqué à domicile. La chanson a retrouvé l’Italie à l’occasion d’une visite de l’AS Roma à Bruges le 15 février 2006, en Coupe de l’UEFA. Les Romains se sont imposés 1-2 mais ils ont découvert le plaisir de chanter sur "Seven Nation Army" lorsque Javier Portillo a marqué le but égalisateur.

 
Conquérir le monde
 
Après le match, l'icône de la Roma, Francesco Totti, n'a pas tari d'éloges sur l'atmosphère au Jan Breydel stadion. "Je n'avais jamais entendu cette chanson avant d'être ici sur le terrain du Club de Bruges. Je n'arrive plus à me sortir la mélodie "po popo po" de la tête. Le son est fantastique et le public a immédiatement adhéré. Après, j'ai commencé à acheter tous les albums des White Stripes", a-t-il déclaré plus tard.
 
Les Romains ont ramené la mélodie en Italie et elle s'est rapidement répandue dans tous les stades de Serie A. Lorsque la Coupe du monde était sur le point de débuter en juin 2006, les supporters de tout le pays étaient familiarisés avec l'air de "Seven Nations Army". Le titre mondial obtenu au mois de juillet n’a fait que renforcer l’attention portée à cette chanson. Aujourd’hui, c’est toujours le chants des fans italiens. L’air s’est aussi exporté ailleurs que dans le foot et on peut l’entendre en NFL et en NBA. Même le champion de darts, Michael van Gerwen, l’utilise comme musique d’entrée.

Suivez les matchs de l'Euro sur La Une et Tipik via Pickx.be ou via l'app Pickx. Vivez les matchs encore plus intensément grâce à l'expérience interactive de Proximus Pickx.