Les matchs de légende: l'Allemagne s'offre l'Angleterre à Wembley lors de l'Euro 1996

Il y a presque 25 ans jour pour jour, l’Allemagne triomphait de l’Angleterre à Wembley en demi-finale de l’Euro. La séance de tirs au but qui avait envoyé la Mannschaft en finale hante encore sans doute un certain Gareth Southgate, l’actuel sélectionneur des Three Lions.

Les deux grandes nations du football que sont l’Angleterre et l’Allemagne possèdent une riche histoire commune. Une rivalité est même née entre les deux pays, dont l’origine remonte à la fameuse finale de la Coupe du monde 1966. Trente ans après cet événement, en 1996, les deux équipes se retrouvent en demi-finale de l’Euro anglais. A domicile, les Britanniques ne veulent pas manquer l’occasion de s’imposer contre les Allemands pour la première fois depuis 1966 en match officiel. Leur dernière confrontation avait laissé des traces côté anglais. En demi-finale de la Coupe du monde 1990 en Italie, les Allemands s'étaient imposés aux tirs au but avant de remporter le tournoi.

Une impression de déjà vu

Après avoir respectivement éliminé l’Espagne et la Croatie en quarts de finale, Anglais et Allemands se retrouvent le 26 juin pour une revanche à Wembley. Galvanisés, les Britanniques commencent d’ailleurs le match sur les chapeaux de roue avec l’ouverture du score précoce d’Alan Shearer qui reprend un corner au premier poteau et inscrit son cinquième but dans le tournoi. Mais les Three Lions ne mèneront pas longtemps. Après un quart d’heure, Stefan Kuntz, le remplaçant du blessé Jürgen Klinsmann, est à la réception d’un centre à ras de sol pour rétablir l’égalité. Tout est alors à refaire pour Paul Gascoigne et ses coéquipiers.

Ne parvenant pas à se départager dans le temps réglementaire, les deux équipes filent en prolongations. Alors que les minutes s'égrènent, le souvenir de 1990 ressurgit dans les esprits britanniques… Il devient encore plus vivace quand arrive la séance des tirs au but au terme de trente minutes riches en occasions de part et d’autre mais vierge de tout but.

Le raté de Gareth Southgate

La séance de penalties sera elle aussi spectaculaire. Les dix premiers tireurs font tous trembler les filets, gratifiant le public de belles frappes en lucarne et autres contre-pieds parfaits. A 5-5, c’est au tour de Gareth Southgate, désigné sixième tireur par son coach, de s’élancer devant Andreas Köpke. Mais le gardien allemand anticipe la frappe pas idéalement placée du défenseur d’Aston Villa et l’arrête sans trop de difficulté. Derrière, Andreas Möller trompe David Seaman et propulse l’Allemagne en finale. La Mannschaft y triomphera de la surprenante République tchèque grâce au but en or d’Oliver Bierhoff.

Quant à l’actuel sélectionneur anglais, Gareth Southgate, il avouera plus tard son étonnement d’avoir été choisi pour tirer un penalty: “Je ne m’étais pas entraîné et je n’en avais tenté qu’un seul dans ma carrière, que j’avais raté”. Nul doute que ce mauvais souvenir trotte encore dans la tête de l’ancien défenseur. Ce mardi soir en huitième de finale de l'Euro, soit 25 ans plus tard, il a enfin l'occasion de se rattraper contre la Mannschaft.

Fan de notre série ? Revivez également le match fou entre la République tchèque et les Pays-Bas.

Info

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top