Impérial face à Cristiano Ronaldo et aux nombreux éléments offensifs du Portugal, Thomas Vermaelen a participé grandement à la qualification de la Belgique pour les quarts de finale de l'Euro 2020.
"C'est un phénomène". Par ces mots, Jan Vertonghen, qui le connait parfaitement pour l'avoir cotoyé au GBA et à l'Ajax, résumait en une phrase au micro de la RTBF  la performance XXL réalisée par Thomas Vermaelen dimanche soir face au Portugal en huitième de finale de l'Euro 2020. Si Thorgan Hazard, de par son but, a été élu homme du match, c'est bien notre défenseur central de 35 ans qui fut le grand bonhomme de la rencontre.

Une clean sheet signée Verminator

Comme en 2016, le défenseur de Vissel Kobe n'était pas particulièrement attendu. Mais, comme en 2016, Thomas Vermaelen a répondu présent quand on avait besoin de lui. Après sa prestation remarquée et remarquable face à la modeste équipe de Finlande, Verminator était en ballotage favorable pour débuter la rencontre contre le Portugal au dépens de Dedryck Boyata et de Jason Denayer. Et Roberto Martinez peut être entièrement satisfait de son choix au lendemain d'une qualification plus que compliquée.

Rarement bousculée de la sorte, la Belgique a pu compter sur un Thomas Vermaelen de gala. L'ancien roc d'Arsenal avait la lourde tâche de tenir ni plus ni moins que la légende Cristiano Ronaldo. Et, à part sur coup franc, le quintuple Ballon d'or n'aura jamais mis à contribution l'infranchissable Thibaut Courtois. La faute à l'Anversois qui a réussi à le dominer dans les pieds comme dans les airs. Maître de l'anticipation, propre dans ses relances et efficace pour ressortir le ballon, l'arrière central n'a jamais été mis en difficulté et a épaulé parfaitement Jan Vertonghen et Toby Alderweireld dans l'axe de notre défense.

Un jeu italien qui lui correspond

Handicapé par son physique depuis de nombreuses années, Thomas Vermaelen semble pour l'instant tenir le coup. Si aucun pépin ne fait son apparition dans les jours qui viennent, notre sélectionneur devrait reconduire la même défense qui lui a donné entière satisfaction. "Peut-être que la composition de la défense changera contre l’Italie, le coach fera ce qu’il faut pour gagner le match. On a bien défendu ce soir mais on l’a déjà fait avec Jason et Dedryck, il faut respecter tout le monde", a toutefois souligné Jan Vertonghen auprès de la RTBF à l'issue de la rencontre.

Il serait toutefois étonnant de voir Roberto Martinez changer ses plans en quart de finale. Malgré son âge, Thomas Vermaelen a toujours le sens du placement. Le jeu de Ciro Immobile, qui devrait à nouveau être titularisé par Roberto Mancini, devrait également lui convenir. Face à une nation qui n'a encaissé qu'un seul but depuis le début de la compétition, la taille de Verminator pourrait aussi être décisive sur phase arrêtée. Cela suffira peut-être alors à l'UEFA pour lui attribuer le trophée d'homme du match...

Suivez les matchs de l'Euro sur La Une et Tipik via Pickx.be ou via l'app Pickx. Vivez les matchs encore plus intensément grâce à l'expérience intéractive de Proximus Pickx.