L'Allemagne s'est qualifiée par le chas de l'aiguille pour les huitièmes de finale de l'Euro en arrachant le partage 2-2 contre la Hongrie après avoir été menée deux fois au score. Une force de caractère saluée par Joachim Lôw, le sélectionneur de la Mannschaft.
"Nous avons fait preuve d'un formidable caractère, nous avons fait des erreurs, nous nous sommes battus, ce n'était pas pour les nerfs fragiles", a réagi Löw après la rencontre. Nous savions que la Hongrie donne tout et se bat jusqu'au bout de ses forces. Ils n'avaient rien à perdre. Mais à la fin, ce qui compte c'est que nous soyons qualifiés."
Deuxième du groupe F, l'Allemagne affrontera l'Angleterre pour ce qui est un des chocs des huitièmes de finale. "Jouer contre l'Angleterre à Wembley, c'est un sommet absolu. Nous serons bien préparés et nous offrirons un autre visage, je peux vous le promettre."
Passés tout près de la qualification, les joueurs hongrois étaient eux abattus au coup de sifflet final. "Nous sommes déçus parce qu'on était très près de la qualification, qui aurait été historique, incroyable", a déclaré Marco Rossi, le sélectionneur hongrois. "Mais même dans les plus grands contes de fées il peut y avoir des fins malheureuses. Je sais que techniquement, nous ne sommes pas l'une des meilleures équipes du monde, mais tactiquement et dans le combat, je suis très fier de mon équipe, très fier d'être le sélectionneur de cette équipe."