L'UEFA insiste mardi sur le fait qu'il n'est pas prévu de déplacer les demi-finales et la finale de l'Euro 2020 hors de Wembley.
Le stade national anglais doit accueillir cinq matches à élimination directe, mais l'UEFA a confirmé la semaine dernière qu'un "plan d'urgence" était en place au cas où les supporters étrangers seraient contraints de respecter une quarantaine de 10 jours, conformément aux protocoles relatifs au coronavirus en Grande-Bretagne.

Les cas de Covid-19 ont augmenté ces dernières semaines au Royaume-Uni, alimentés par la variante Delta identifiée pour la première fois en Inde, avec 10.633 tests positifs supplémentaires lundi.

Des rapports récents ont suggéré que le président de l'UEFA, Aleksander Ceferin, était prêt à déplacer les demi-finales et la finale à Budapest, tandis que le Premier ministre italien Mario Draghi a demandé que les matches de prestige soient joués ailleurs, Rome étant considérée comme une autre alternative.

Toutefois, l'instance dirigeante du football européen reste attachée à la tenue des trois plus grandes rencontres du tournoi à Wembley.

"L'UEFA, la Fédération anglaise de football et les autorités anglaises collaborent étroitement et avec succès pour organiser les demi-finales et la finale de l'Euro 2020 à Wembley et il n'est pas prévu de changer le lieu de ces matches", a déclaré un porte-parole de l'UEFA mardi.

Les demi-finales auront lieu les 6 et 7 juillet avant la finale le 11 juillet.