Alors qu'un nul contre l'Angleterre, mardi, suffirait à finir premier du groupe D de l'Euro, et qu'une qualification est possible en cas de défaite, "on veut tous gagner le match", a clamé lundi le capitaine tchèque, Vladimir Darida, en conférence de presse.
"On serait très content d'être premiers du groupe, ce serait un grand succès. (Finir premier) permettrait de continuer à jouer à Wembley et ce serait une bonne chose car c'est un super stade. Tout est dans nos mains. On veut se qualifier par nos propres moyens sans regarder les autres résultats. Personne dans l'équipe ne veut perdre, on veut tous gagner le match, le reste se règlera tout seul", a ajouté le milieu de terrain et capitaine de la République tchèque.

Vladimir Darida est aussi conscient que les Tchèques vont devoir aller au-delà de la Schick-dépendance offensivement. "On ne peut pas avoir qu'un seul buteur si on veut aller loin dans la compétition, donc on doit tirer davantage, surtout les milieux de terrain, et aller davantage sans la surface de réparation adverse."

Le sélectionneur tchèque, Jaroslav Silhavý abonde dans ce sens. "Si Patrik est notre seul buteur et qu'il marque plein de buts, ça nous va. Mais il faut que les défenseurs de nos adversaires aient peur d'autres joueurs, donc on espère que d'autres marqueront."

Défensivement, les Tchèques se méfieront bien entendu de Harry Kane. "C'est un très bon attaquant très intelligent, très bon buteur. Mais comme à Prague (lors de la victoire 2-1 des Tchèques en campagne de qualification à l'Euro en octobre 2019), il faudra bien défendre sur lui et on doit le marquer à deux. Il avait réussi à marquer quand même (sur penalty, ndlr) mais j'espère que demain (mardi) on sera assez fort pour le neutraliser. Leurs ailiers aussi sont dangereux. Si on les laisse prendre de la vitesse, ils sont très durs à stopper. Il faut les empêcher de développer des contre-attaques et il faudra défendre sur eux avant même qu'ils s'approchent de notre but", a conclu Jaroslav Silhavý.