Face à la Finlande, Roberto Martinez devra pallier l’absence de Thorgan Hazard qui évoluait sur le flanc gauche. L’option la plus probable est qu’il lance Nacer Chadli. L’ancien d’Anderlecht est d’ailleurs à ce titre l’un des joueurs les plus précieux du noyau des Diables Rouges.
Tout le monde se souvient du 2 juillet 2018. Au terme d’un match fou, les Diables émergeaient face au Japon grâce à un homme : Nacer Chadli. Le flanc gauche, monté en cours de jeu, avait inscrit le 3e but des Diables dans les arrêts de jeu au terme d’un contre éclair amorcé par Courtois, De Bruyne, Meunier, Lukaku et Chadli justement. Ce soir-là, à Rostov, Chadli avait gagné ses galons de titulaire pour la suite du tournoi.
 
Le Diable n’avait pas déçu face au Brésil, ni même contre la France et l’Angleterre ensuite. Son bon tournoi lui avait ouvert les portes d’un transfert à Monaco, où les problèmes commençaient pour lui. Sur le Rocher, il n’a jamais réussi à s’imposer, passant ensuite par Anderlecht et maintenant la Turquie. Ces difficultés en club avaient transpiré en sélection où beaucoup remettaient sa place en question. Pourtant, au moment d’affronter la Finlande ce lundi soir, le profil de Chadli n’a jamais semblé aussi précieux.
 
Flanc gauche polyvalent
 
Avec son système à 3 défenseurs et 2 joueurs qui pistonnent sur le flanc, Roberto Martinez s’est ouvert certaines portes tactiques, mais s’est aussi compliqué la tâche sur le plan des profils. La Belgique possède en effet peu de joueurs capables d’endosser ce rôle à la fois défensif et offensif. A droite, Thomas Meunier et Timothy Castagne sont les seuls à coller parfaitement à ce poste. A gauche, Martinez a régulièrement posté des joueurs plutôt offensifs. On pense à Carrasco évidemment, qui n’a jamais réellement convaincu, et plus récemment à Thorgan Hazard.
 
Et puis, il y a Nacer Chadli. Ailier de formation, le Liégeois s’est parfaitement adapté à ce poste hybride, montrant des qualités tant derrière que devant. Un joueur plus complet que Hazard et Carrasco pour occuper cette position. Vu les absences de Thorgan Hazard et Timothy Castagne (qui peut aussi évoluer à gauche), le profil de Chadli est le plus adéquat pour être dans le onze, même si un Leandro Trossard pourrait également jouer là. Mais encore une fois, on parle d’un joueur au profil très offensif qui risquerait de délaisser ses tâches défensives.
 
Aussi à droite si besoin
 
Si Chadli est aussi précieux, c’est parce qu’il peut également jouer sur le côté droit. Droitier, il n’aurait pas vraiment de difficulté à jouer là. Avec la blessure de Timothy Castagne, il apparait d’ailleurs comme la seule option crédible en cas de problème avec Thomas Meunier. Trossard pourrait aussi jouer à droite, mais le problème reste le même avec lui.
 
Chadli n’a pas encore obtenu de minutes dans ce tournoi et il aura faim de montrer qu’il est prêt. Contre la Croatie, en préparation, il avait livré une prestation très aboutie, preuve qu’avec les Diables il répond toujours présent. Ce sera aussi l’occasion de revoir sa connexion avec Eden Hazard, plus vue depuis très, très longtemps.
 
Le programme du groupe B de ce lundi 21/6
  • Finlande – Belgique à partir de 20h50 sur La Une
  • Russie – Danemark à partir de 20h50 sur Tipik
Suivez les matchs de l'Euro sur La Une et Tipik via Pickx.be ou via l'app Pickx. Vivez les matchs encore plus intensément grâce à l'expérience intéractive de Proximus Pickx mais aussi Pickx Prono.