Les moments forts de l'Euro: le but en or d’Oliver Bierhoff libère l’Allemagne

L'Euro de football nous a fait vivre des moments inoubliables que Proximus Pickx vous compile pour fêter le retour de la compétition. Le 30 juin 1996, Oliver Bierhoff est entré dans l'histoire en inscrivant le tout premier but en or, offrant ainsi le titre à l'Allemagne.

Lors de chaque grand tournoi international, certains joueurs marquent l’histoire du football grâce à une action particulière. Le nom de l’attaquant allemand Oliver Bierhoff restera à jamais associé à l’Euro 1996 disputé en Angleterre, lors duquel il inscrivit deux buts décisifs en finale. Bierhoff, qui n'avait reçu sa première sélection que quelques mois avant le début du championnat européen, ne jouait alors qu'un rôle mineur dans l'équipe du sélectionneur Berti Vogts.

L'Allemagne avait débuté son Euro par une victoire 2-0 contre la République tchèque, le pays qui allait plus tard vivre un conte de fées en atteignant la finale. Remplaçant, Bierhoff n'avait été autorisé à jouer que sept minutes dans un match déjà plié. Lors du deuxième match contre la Russie, le natif de Karlsruhe fut propulsé titulaire sur le front de l’attaque allemande, aux côtés du capitaine Jürgen Klinsmann. Les Allemands s’imposèrent 3-0 grâce à deux buts de Klinsmann, qui profita notamment d’un bon service de Bierhoff.

De remplaçant à héros

Mais après le match contre la Russie, Bierhoff doit ronger son frein. L'attaquant se retrouve sur le banc et ne le quittera pas lors du duel contre l'Italie, ainsi que contre la Croatie en quart de finale puis l'Angleterre en demi-finale. Mais le vent allait tourner le 30 juin 1996 en finale, où l'Allemagne retrouvait la République tchèque.

La Mannschaft, logiquement favorite après sa victoire 2-0 lors du match d’ouverture, va pourtant longtemps se faire peur contre les Tchèques. Après une heure de jeu, elle se retrouve étonnamment menée après un but sur penalty de Patrick Berger et ne donne pas forcément l’impression de pouvoir renverser la vapeur. Le moment était venu pour Vogts de se tourner à nouveau vers Bierhoff.

L'attaquant de l'Udinese alors âgé de 28 ans met moins de cinq minutes à faire basculer le match. A la 73e minute, il égalise de la tête, envoyant les deux équipes en prolongation. Là-bas, Bierhoff allait définitivement marquer l’histoire de la Mannschaft.

Eclosion sur le tard

L’Euro 1996 fut le premier grand tournoi à introduire la règle du but en or. Son principe était simple: la première équipe qui marquait dans les prolongations remportait le match. Vous l’aurez deviné, c’est bien Bierhoff qui libéra toute une nation après une erreur du gardien tchèque Petr Kouba. L'Allemagne était couronnée championne d'Europe grâce au tout premier but en or de l'histoire.

Bien que Bierhoff fût déjà âgé de 28 ans, cet Euro est le réel tremplin de sa carrière. Lors de la saison 1997-1998, l’attaquant s'imposa comme le meilleur buteur de la Serie A avec 27 buts marqués. Cela lui vaut un prestigieux transfert vers l’AC Milan. Il totalisera 37 buts pour 70 sélections en équipe nationale.

Quant à la règle du but en or, elle est encore utilisée lors de l’Euro 2000 en Belgique et aux Pays-Bas. Là aussi, elle départagea les deux finalistes puisque la France l’emporta sur l'Italie grâce au but en prolongation de David Trezeguet. La règle sera finalement supprimée en 2004.

Fan de notre série ? Revivez également le jour où Panenka a inventé son célèbre geste.

Info

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top