L'entraînement des Diables Rouges va se tenir à huis clos vendredi sur la pelouse du centre national de football de Tubize, au lendemain de la victoire étriquée contre le Danemark (1-2), acquise à Copenhague.
"Les sessions le lendemain des matches sont toujours fermées pour la seule et unique raison que seul un petit groupe de joueurs monte sur le terrain", a expliqué Roberto Martinez en conférence de presse.

Rentrée en Belgique dans la foulée du match hier, l'équipe nationale va préparer son dernier match du groupe B dans son camp de base brabançon. Initialement, il était prévu que les Diables prennent la direction de Saint-Pétersbourg sans repasser par la Belgique. Mais les conditions d'entraînement dans le vieux stade Petrovski et sanitaires ont été jugées insuffisantes par le staff belge.

"Nous avons eu un très bon voyage de retour de Copenhague vers la Belgique, je suis ravi d'avoir trouvé cette solution. Les joueurs sont très contents d'être ici, ils se sentent comme à la maison. C'est le meilleur endroit pour qu'ils puissent se relaxer", a ajouté le Catalan.

La délégation noir-jaune-rouge partira de Charleroi dimanche sur le coup de 13h30 et rejoindra la ville impériale en fin d'après-midi. À noter que les Diables Rouges ne s'entraîneront pas en Russie, préférant une dernière session à Tubize dimanche matin.

Première de son groupe B avec 6 points, la Belgique devra encore prendre un point contre la Finlande lundi au stade Krestovski (21h) pour s'assurer de terminer première.