Un choc 100% britannique entre l’Angleterre et l’Ecosse est au programme de l'Euro ce vendredi soir (21h) à Wembley. Cette affiche très attendue entre les deux nations rivales a donné lieu à quelques taquineries ces derniers jours entre Rio Ferdinand et Sir Alex Ferguson, deux légendes du football britannique qui espèrent évidemment chacun voir leur nation s'imposer.
Vingt-trois ans après sa dernière participation à un tournoi international majeur, l’Ecosse n’a pu faire mieux qu’une défaite 0-2 contre la République tchèque. Une entrée en matière en mode mineure qui n’est pas de nature à aborder en pleine confiance le derby toujours très attendu contre l’Angleterre de ce vendredi soir.

Ce duel entre voisins, au cœur d’une rivalité ancestrale, passionne les foules depuis 1872 au Royaume-Uni. A l'époque, leur toute première rencontre avait déjà été un franc succès populaire. 149 ans plus tard, leur 115e affrontement aura lieu à Wembley, berceau du football anglais. Comme lors de l’Euro 1996, qui avait vu les Anglais triompher de leurs rivaux lors d'un match marqué par le génial coup du sombrero de Paul Gascoigne.

"Ça va, boss?

A quelques jours de leur prochain duel, Rio Ferdinand et Sir Alex Ferguson n’ont pas manqué l’occasion de faire monter quelque peu la pression. Alors qu’il analysait la victoire anglaise sur la Croatie sur YouTube, l’ancien défenseur de Manchester United et des Three Lions s’est interrompu lorsqu’il a appris que l’Ecosse était menée par les Tchèques. “Est-ce que je peux juste dire quelque chose? L’Ecosse est menée 0-1!”, s'est-il réjoui.

L’ancien international s’est alors empressé d’envoyer un message à son ancien coach (écossais), l'illustre Sir Alex Ferguson, qui s’était apparemment montré très confiant sur les chances de son pays avant son premier match de poule. “Sir Alex Ferguson n’a pas arrêté de m’envoyer des messages toute la matinée. Je vais lui répondre ça maintenant: "Ça va, boss?", a-t-il poursuivi.

Une revanche à prendre

Ferdinand, qui n’a pas non plus manqué de taquiner son ancien coéquipier Darren Fletcher, a même révélé que Fergie voyait bien ses compatriotes l’emporter sur les Anglais ce vendredi.

Un quart de siècle après leur dernière confrontation à l’Euro, les hommes de Steve Clarke seraient en tout cas bien inspirés de décrocher au moins un point contre leurs adversaires du jour, au risque de devoir quitter la compétition dès la phase de poule. Nul doute qu’une nouvelle défaite contre leurs meilleurs ennemis, si elle est en plus synonyme d'élimination, serait vécue comme une énième brimade par les Ecossais, eux qui n'ont plus vaincu les Three Lions depuis 1999 déjà.

Suivez les matchs de l'Euro et notamment Angleterre-Ecosse ce vendredi soir à 21h sur La Une et Tipik via Pickx.be ou via l'app Pickx. Vivez les matchs encore plus intensément grâce à l'expérience intéractive de Proximus Pickx mais aussi Pickx Prono.