Sergio Ramos, joueur du Real Madrid durant seize ans, a annoncé son départ du club. Dès lors, les spéculations vont bon train : où l'icône de 35 ans va-t-elle poursuivre sa carrière ? Un retour au club où tout a commencé pour lui, Séville, semble plausible. Mais Manchester (City et United), le PSG ou une aventure aux Etats-Unis restent des scénarios envisageables.

En 2005, le défenseur espagnol a échangé son club maternel, le FC Séville, contre le Real Madrid, qui a payé 27 millions d'euros pour cette transaction. Des cacahuètes pour Ramos qui, à Madrid, est devenu l'un des défenseurs les plus respectés et les plus redoutés au monde.

Respecté pour ses qualités de leader, son travail défensif précis et ses nombreux buts importants. Il a marqué 101 fois, des chiffres phénoménaux pour un défenseur. Mais également redouté pour ses tacles parfois trop appuyés et ses provocations. Cela lui a valu 26 cartons rouges dans sa carrière.

Blessure

Avec le Real Madrid, Sergio Ramos a remporté cinq titres nationaux, quatre fois la Ligue des champions et deux fois la Coupe d'Espagne. La saison dernière a été la plus faible dans sa longue et riche histoire avec la superpuissance espagnole. Il a été gêné par des blessures et n’est apparue que 21 fois pour le Real. En fin de compte, il a également fait en sorte que les négociations pour une prolongation de contrat soient difficiles. En raison de la pandémie de coronavirus, le Real a dû procéder à des coupes budgétaires, et Ramos a dû renoncer à 10 % de son salaire. Quelque chose que le capitaine pouvait difficilement accepter. 

Avec le départ de l'entraîneur Zinédine Zidane, le président du Real Madrid, Florentino Pérez, semble choisir un nouveau cap pour son club. Ce qui préoccupe beaucoup de gens maintenant, c'est de savoir où va déménager Ramos. Selon les médias espagnols, il existe quatre options concrètes : Séville, PSG, Manchester City ou Manchester United. Le choix le plus instinctif serait un retour au FC Séville, le club où tout a commencé pour lui et où se trouvent ses racines. La seule question est de savoir si Séville peut se le permettre, car Ramos a demandé un contrat de 12 millions d'euros par an au Real.

Retrouvailles avec CR7

De ce point de vue, les trois autres clubs sont les plus grands prétendants à l'acquisition de l'icône du football espagnol. Manchester City aurait une place vacante à l'arrière puisque Aymeric Laporte est sur le point de partir, mais une collaboration avec Pep Guardiola, l'ennemi juré du Real, semble peu probable. L'autre équipe de Manchester, United, aurait besoin d'une dose d'expérience. Et qui sait, cela pourrait également signifier des retrouvailles avec Cristiano Ronaldo, qui est également sur le point de quitter la Juventus alors qu'un retour à Man U a été évoqué.

Des retrouvailles similaires sont également possibles au Paris Saint-Germain. Ronaldo est également sur leur radar. Le PSG aime ajouter des grands noms à son noyau. L'argent n'est pas un problème là-bas de toute façon. De plus, le club parisien vise un triomphe en Ligue des champions. Qui d'autre que les rois de la compétition (Ronaldo et Ramos) pour les aider ?

L'aventure

Ou Ramos optera-t-il pour une aventure plus exotique ? La MLS, par exemple, où de nombreux joueurs européens de haut niveau aiment jouer dans la tranquilité et une certaine qualité de vie. L'Inter Miami, l'équipe de David Beckham, a déjà attiré une ex-vedette du Real Madrid l’an dernier avec Gonzalo Higuaín

Cet après-midi, Sergio Ramos donnera une conférence de presse pour expliquer son départ, révélera-t-il également le nom de son nouvel employeur ?