Les météorites de l’Euro : Pavel Kuka

Pavel Kuka a été l'une des grandes révélations de la République tchèque lors de l’Euro 1996, où le pays a terminé à la deuxième place. L'attaquant n'a cependant jamais réussi à s'imposer au sein d’un club hors de son pays natal.

 

Kuka a fait ses débuts avec l'ancienne Tchécoslovaquie (scindée par la suite en République tchèque et Slovaquie) en août 1990, à l'âge de 22 ans. Entre 1990 et 2001, il a disputé 87 matches en équipe nationale, marquant 29 buts.

Lors du Championnat d'Europe 96 en Angleterre, la République tchèque a été placée dans la poule C, avec l'Allemagne, l'Italie et la Russie. Les Tchèques ont perdu leur premier match 2-0 contre l'Allemagne, ont gagné leur deuxième contre l'Italie et ont partagé leur troisième match contre la Russie. Kuka a marqué le 0-2 avec une tête sans pareil contre le gardien de but russe. Deuxième du groupe, la République tchèque s'est qualifiée pour les quarts de finale.

C'est là que le Portugal attendait, avec des stars comme Luís Figo, Paulo Sousa, Rui Costa et le gardien de but Vitor Baia qui a été transféré à Barcelone après le championnat européen. La République tchèque ne se laisse pas intimider au Villa Park de Birmingham : Kuka et ses coéquipiers surprennent amis et adversaires en battant les Portugais 1-0 grâce à un but de Karel Poborský qui deviendra plus tard le détenteur du record de but avec la sélection.

Défaite en finale

En demi-finale, la République tchèque est tombée face à la France. À Old Trafford, le score était toujours de 0-0 après la prolongation. Zidane, Blanc, Thuram et leurs coéquipiers ont donc dû tirer des tirs au but contre des Tchèques relativement inconnus. Le Français Reynald Pedros a manqué son coup, après quoi Miroslav Kadlec a envoyé son équipe en finale alors que Kuka n’a pas pris part à cette séance.

L'Allemagne a également atteint la finale après des tirs au but contre le pays hôte, l'Angleterre, et un échec de l'actuel sélectionneur de l'Angleterre, Gareth Southgate. Pavel Nedved et ses coéquipiers ont perdu contre les Allemands à Wembley. Le remplaçant Oliver Bierhoff est devenu le grand héros de la nation allemande en marquant le 1-2 dans le temps additionnel. Kuka a joué tout le match.

Figure de proue du Slavia Prague

Lors de l'Euro 2000, organisé par la Belgique et les Pays-Bas, les Tchèques ont fait moins bien, étant éliminés en phase de groupe. Dans une poule comprenant les Pays-Bas, la France et le Danemark, ils ont terminé à la troisième place.
 
Au cours de la saison 1997/1998, Kuka est devenu champion national avec le promu de Kaiserslautern en Bundesliga. Juste avant le Championnat d'Europe 96, Kuka et Kaiserslautern ont été relégués de la Bundesliga, mais cette saison-là, il a remporté la Coupe d'Allemagne. Par la suite, Kuka a joué pour Nuremberg (1998-99) et Stuttgart (1999-2000), mais ces passages se sont soldés par des déceptions. En 24 matches pour Stuttgart, il n'a marqué qu'une fois.
 
En mai 2005, Kuka, après son deuxième passage au Slavia Prague, a raccroché ses crampons et est devenu agent de football. Kuka a été de loin le plus productif  pour le club de son cœur, le Slavia Prague : il a marqué 96 fois en 10 saisons.
 
 
Regardez ci-dessous un résumé du match fou Russie-République tchèque à l'Euro 96, au cours duquel Pavel Kuka a marqué le 0-2.

 

 

Info

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top