Considéré comme le groupe de la mort de l'Euro 2020, le groupe F verra sa première journée se disputer mardi. Après le duel entre la Hongrie et le Portugal à 18h00 à Budapest, la France et l'Allemagne seront opposés dans le premier choc du groupe à 21h00 à Munich.
Championne du monde en titre, la France débute cet Euro avec le statut de grande favorite, d'autant plus avec le retour de Karim Benzema. Absent de la sélection de Didier Deschamps depuis 2015 et l'affaire de la 'sextape', l'attaquant du Real Madrid fête son grand retour chez les Bleus. Sorti sur blessure en préparation contre la Bulgarie, 'KB9' devrait être au coup d'envoi mardi à l'Allianz Arena aux côtés de Kylian Mbappé et Antoine Griezmann.

Face à ce trio offensif, la défense allemande est prête à répondre avec ses armes. "En attaque, ils sont très forts et nous devons être prêts à avoir des actions en un contre un et à les gagner", a prévenu Antonio Rüdiger. "Ça dépendra de nous, défenseurs, je pense que ça peut faire une grande différence, juste être sale, pas toujours gentil, gentil, gentil, et ne pas toujours essayer de t'en sortir avec du beau football. Contre des joueurs comme ça, il faut aussi envoyer un message... et tôt."

Sur le plan offensif, la 'Mannschaft' aura aussi de l'expérience et du talent à faire valoir avec le retour de Thomas Müller, écarté par Joachim Löw après le Mondial 2018 à l'instar du défenseur Mats Hummels. Le joueur du Bayern Munich sera certainement titulaire aux côtés de Leroy Sané, Serge Gnabry ou encore Timo Werner.

Avant ce premier duel au sommet, le Portugal fera son entrée dans le tournoi contre la Hongrie à Budapest. Champions d'Europe en titre, les Portugais se déplaceront en terrain hostile à la Puskas Arena qui sera remplie à 100% de sa capacité (68.000 personnes), le seul stade de l'Euro qui pourra être rempli au total de capacité. Un avantage donc pour les Hongrois qui seront cependant privés de leur star Dominik Szoboszlai, forfait pour le tournoi.

En face, les Portugais ont dû déplorer le forfait en dernière minute de Joao Cancelo, testé positif au coronavirus. Le défenseur de Manchester City a été remplacé dans le groupe de la Seleçao par Diego Dalot, le défenseur de l'AC Milan.