Mark Cavendish (Deceuninck - Quick Step) était aux anges dimanche après sa victoire au sprint à la cinquième étape du Tour de Belgique entre Turnhout et Beringen.
"Tout le monde sait que quand vous roulez dans la roue de (Michael) Morkov (son coéquipier, ndlr), vous gagnez. Je n'ai pas beaucoup couru avec lui cette année, mais là, j'ai eu cette opportunité et j'ai gagné." 

Outre Morkov, le Britannique a loué ses autres coéquipiers et sa formation en général, "une équipe au sein de laquelle tout le monde rêverait d'évoluer. C'est un sentiment extraordinaire de s'imposer ici en Belgique avec cette merveilleuse équipe belge."

"Battre Caleb (Ewan, Lotto-Soudal), c'est incroyable", a-t-il ajouté, précisant qu'il s'agit d'un des meilleurs sprinteurs au monde.

Interrogé sur une éventuelle participation au Tour de France, le sprinteur est apparu assez irrité. "C'est vous les médias qui spéculez sur cela. Nous verrons bien", a balayé le cycliste de 36 ans qui ajoute une 151e victoire à son palmarès, la 5e cette saison.