L'Espagne et la Suède entament leur Euro ce lundi. Les deux nations ont fait face à quelques soucis durant leur préparation, mais les Espagnols restent les grands favoris. Deux autres rencontres sont au programme avec Pologne-Slovaquie et Ecosse-République tchèque.
Le sélectionneur espagnol Luis Enrique a décidé de laisser au pays son capitaine Sergio Ramos, pas suffisamment remis de ses pépins physiques. L’absence du défenseur central du Real Madrid, 35 ans, est évidemment une tuile pour la Roja. Mais les Suédois doivent eux aussi se passer d’un taulier, et non des moindres. Après être revenu en équipe nationale à l’âge de 40 ans, Zlatan Ibrahimovic a souffert d'une blessure musculaire qui l’a contraint à manquer l’Euro.

Une préparation perturbée

Comme si cela ne suffisait pas, l'Espagne a également dû faire face à des cas de coronavirus. Sergio Busquets a été testé positif, mais Luis Enrique a tout de même décidé de l'emmener à l’Euro. De quoi perturber quelque peu la préparation de la sélection espagnole, d’autant plus que Diego Llorente, de son côté, a ensuite été testé faux positif. Cette situation a poussé le coach espagnol à créer une "bulle sanitaire parallèle" avec des joueurs rappelés et des espoirs.

C'est Rodri qui semble tenir le bon bout pour remplacer Busquets contre la Suède. Le milieu de terrain de 24 ans est déjà monté au jeu à la place du Catalan en amical contre le Portugal et il sort d’une bonne saison avec Manchester City. En Espagne, de nombreux regards sont également rivés sur Pedri, la pépite du FC Barcelone. Derrière, Aymeric Laporte devrait suppléer Ramos. Le défenseur né en France a été naturalisé espagnol en mai dernier et Luis Enrique l'a immédiatement intégré à la sélection, ce que Didier Deschamps ne semblait pas pressé de faire.

Lewandowski en action

Dans l'autre match du groupe E, la Pologne et la Slovaquie croiseront le fer. Sur papier, l’inarrêtable Robert Lewandowski et ses coéquipiers partent favoris face à des Slovaques qui attendent une victoire depuis le 15 novembre 2020. Ces derniers placeront une nouvelle fois leurs espoirs en Marek Hamsik, qui a récemment quitté Göteborg pour rejoindre Trabzonspor.

Dans le groupe D, l'Écosse et la République tchèque s'affronteront en milieu d’après-midi. Les Tchèques ont laissé une bonne impression contre la Belgique il y a quelques mois. Il s’agit d’une équipe difficile à manier qui pourrait bien surprendre lors de cet Euro. Quant à l'Écosse, c’est un peu l'inconnue. Beaucoup de ses joueurs évoluent en Premier League sans pour autant y jouer les premiers rôles. Comme toujours, les Ecossais formeront un bloc solide, mais c'est aussi la force de la République tchèque...

Suivez les matchs de l'Euro sur La Une et Tipik via Pickx.be ou via l'app Pickx. Vivez les matchs encore plus intensément grâce à l'expérience intéractive de Proximus Pickx.