Les matchs de légende: la Turquie fait douter l’Allemagne jusqu'au bout à l’Euro 2008

En juillet 2008, l’Allemagne et la Turquie s'affrontaient lors d’une demi-finale hautement symbolique en demi-finale de l'Euro. A l'issue d'un match spectaculaire, les Allemands venaient à bout de Turcs qui avaient donné le tournis à l'Europe.

C’est une affiche à laquelle peu de monde pensait assister en demi-finale de l’Euro 2008 disputé en Suisse et en Autriche. Il faut dire que l’Allemagne d’alors débarquait chez ses voisins comme l’un des principaux favoris à la victoire, là où la Turquie se contentait d'un statut d'outsider.

Les Turcs, qui participaient à leur troisième phase finale, vont pourtant impressionner. Tout au long du tournoi, ils font preuve d’une incroyable force de caractère. Menés contre la Suisse, la République tchèque puis la Croatie en quart de finale, ils parviennent à chaque fois à renverser la vapeur, et ce dans les derniers instants de la partie. Les Allemands, bourreaux du Portugal, sont donc prévenus: les protégés de Fatih Terim risquent bien de leur donner du fil à retordre.

Les Turcs au mental

Le 25 juin, l’Allemagne et la Turquie ont donc rendez-vous au parc Saint-Jacques de Bâle pour un duel à haute valeur symbolique, vu l'histoire commune de ces deux nations. Il possège également une saveur particulière pour les deux millions de Turcs vivant en Allemagne.

Malgré un effectif turc décimé par les suspensions et les blessures, les Allemands peinent à développer leur jeu. En face, Hamit Altintop et ses coéquipiers paraissent bien plus vifs et inspirés. A la 22e minute, le but opportuniste d’Ugur Boral semble même logique. Mais les Allemands réagissent et égalisent à peine quatre minutes plus tard via Bastian Schweinsteiger.

Ce but donne confiance à la Mannschaft, qui prend peu à peu le dessus. De la tête, l’inévitable Miroslav Klose donne l'avantage aux siens à dix minutes du terme, pensant asséner le coup fatal au moral de ses adversaires. Mais, fidèles à ce qu’ils ont montré depuis le début de la compétition, les Turcs n’abdiquent pas et, à la 86e, égalisent par Semih Sentürk à la stupéfaction des Allemands.

Lahm libère l'Allemagne

Mais dans cette fin de match complètement folle, ce sont les troupes de Joachim Löw qui auront le dernier mot. Dans les derniers instants du temps réglementaire, Philipp Lahm conclut de très belle manière son une-deux avec Thomas Hitzlsperger, effaçant les derniers espoirs turcs.

Un dénouement cruel pour la Turquie, qui quitta cependant l’Euro avec la tête haute et la reconnaissance de tout le continent européen. Après sa troisième place lors de la Coupe du monde 2002, elle réalisait cette année-là sa meilleure performance à l’Euro. Quant à l’Allemagne, son rêve d’accrocher un quatrième championnat d’Europe fut brisé en finale par l’Espagne et un but de Fernando Torres.

Fan de notre série? Retrouvez le quart de finale spectaculaire de Ligue des champions entre Chelsea et Liverpool.

Euro 2020

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top