Pour ce Tour de Suisse 2021, le meilleur est pour la fin. Les trois dernières étapes offriront un programme acharné aux coureurs. Une courte mais nerveuse étape en altitude puis un contre-la-montre de haute montagne prépareront le peloton à un ultime journée dantesque. Spectacle et suspense garantis jusqu’au dernier kilomètre!

Assurément, la Suisse est une terre de montagnes. Alors on imagine bien que la plus grande courses cyclistes du pays ne fait pas la part belle aux étapes de plaine. Et les participants au Tour de Suisse 2021 auront une nouvelle occasion de s’en apercevoir ce weekend. 

Vendredi, le départ de la 6e étape sera donné d’Andermatt pour un trajet de 130 kilomètres. Deux grosses difficultés se dresseront sur le chemin, la première étant le célèbre col du Saint-Gothard, d’une longueur de 8,2 km et culminant à 2106 mètres. Après une longue descente dans la vallée du Tessin, le peloton entamera l’ascension du col du Lukmanier (de 1ère catégorie) avec ses 21 kilomètres à 4,3 % de moyenne. Le passage au sommet, à 1920 mètres, sera suivi d’une petite accalmie avant de remonter vers Disentis-Sedrun. Cette deuxième moitié d’étape pourrait être le théâtre d’une belle bagarre entre favoris pour le classement général. 

Une ultime étape monstre

Samedi, l’avant-dernière dernière étape sera un contre-la-montre qui ne sera pas de tout repos en raison de son dénivelé. En effet, les 23,2 kilomètres sont situés en haute montagne et passeront par le col de l’Oberalp, qui dépasse les 2000 mètres. Les leaders devront donc s’accrocher pour ne pas perdre de précieuses secondes dans ce chrono. 

Enfin, tous devront garder de l’énergie pour le dimanche, car ce 84e Tour de Suisse se termine en beauté. La 8e et dernière étape, consistera en une boucle démarrant et se terminant à Andermatt. Les coureurs s’y frotteront de nouveau à trois cols mythiques déjà gravis durant la course: l’Oberalp (1ère catégorie), le Lukmanier (1ère catégorie) et le Saint-Gothard (hors catégorie), à 15 kilomètres de l’arrivée.

Le peloton jouera donc aux montagnes russes (ou plutôt suisses), avec les 3560 mètres de dénivelé offerts par ces trois géants. Inutile de dire que tout pourra se jouer lors cette étape finale d’une difficulté extrême. Personne ne sera à l’abri d’une attaque ou d’une défaillance. Terminer le parcours dans les temps relèvera déjà de l’exploit. Qui sera encore plus fort pour y décrocher définitivement le maillot jaune?

Suivez le Tour de Suisse chaque jour jusqu'au 13 juin sur Pickx+ Sports, disponible dans l'option All Sports de Proximus Pickx. En plus des étapes en direct commentées par Mathieu Istace et ses experts Gérard Bulens (3 jours) et Frédéric Amorisson (5 jours), vous aurez également droit aux highlights de la journée (18 minutes) chaque soir, à 20h10, dans le show "Musette" sur Pickx+.

Pour ceux qui manqueraient les étapes, plusieurs rediffusions sont prévues: deux avant la boucle de nuit et juste avant le départ de l'étape du lendemain sur Pickx+ Sports 1, ainsi qu'une autre le lendemain matin de la course sur Pickx+.

Le calendrier des diffusions du Tour de Suisse:

  1. Étape 6 (11 juin): 15h40-18h
  2. Étape 7 (12 juin): 15h10-18h
  3. Étape 8 (13 juin): 13h35-18h