Le jour où la musique rock a été interdite après des émeutes à Red Rocks

Il y a 50 ans jour pour jour, de grosses émeutes éclataient lors d'un concert du groupe de rock britannique Jethro Tull. La situation a tellement dégénéré qu’après cela, les groupes de rock ont été interdits de se produire au Red Rocks Amphitheatre. Proximus Pickx vous raconte cette histoire rocambolesque. 

En 1971, Jethro Tull faisait partie des plus grands groupes de rock du monde, aux côtés de géants comme Led Zeppelin et The Who. Les Britanniques venaient de sortir l'album ‘Aqualung’, dans lequel ils proposaient un son unique de rock progressif avec des influences de blues et de folk. L’opus consacrait la percée définitive de Jethro Tull aux États-Unis. 

Le 10 juin de cette année-là, le groupe mené par son leader écossais Ian Anderson, s’est produit au Red Rocks Amphitheatre de Denver, une scène naturelle au cœur des Rocheuses. Ce cirque extérieur creusé dans la roche accueillait régulièrement des concerts et des projections de film depuis des dizaines d’années. Les Beatles ou Jimi Hendrickx sont passés par là. En 1983, le groupe U2 y a joué un concert légendaire et enregistré le clip de leur titre ‘Sunday Bloody Sunday’. Toutefois, ce show a failli ne pas avoir lieu, tout cela à cause de Jethro Tull. 

Leur concert affichait complet, mais un millier de fans du groupe se sont présentés sans billet, dans l'espoir d'apercevoir le groupe et d'écouter le concert de loin, voire de se faufiler discrètement. La police locale de Denver, qui était à peine équipée pour contrôler une telle foule, a été appelée pour empêcher les fraudeurs d’entrer sur les lieux. 

La situation a commencé à mal tourner dès la première partie. Certains fans ont essayé de prendre d'assaut l'amphithéâtre et la police a répondu avec la force brute. De leur côté, les quelque 9 000 spectateurs ayant payé leur place n’étaient pas satisfaits du pré-concert; ils se sont alors mis à huer la chanteuse qu’ils avaient sous les yeux. Puis soudain, les fans ont senti une agitation derrière eux, avant de voir jaillir des éclairs. Et un nuage de gaz lacrymogène a envahi les tribunes avant de glisser vers la scène. 

La musique adoucit les moeurs?

La police utilisait en fait la fumée pour dissuader les resquilleurs qui se pressaient aux abords de l’amphithéâtre. Rapidement, la situation s’est transformée en une véritable émeute. Des participants et des policiers ont été blessés et une voiture de police a été incendiée. Et lorsque la foule a été touchée par les gaz, tout s’est encore envenimé.  

Au moment d’arriver sur les lieux, les membres de Jethro Tull ont bien entendu remarqué que quelque chose n’allait pas. Ils ont essayé d'accéder à la scène pour voir ce qui se passait, mais la police les en a empêchés. Finalement, ils sont parvenus à rejoindre les installations, où on leur a annoncé le concert était annulé. Mais Ian Anderson est tout de même monté sur scène, pour exhorter le public à se calmer. Le musicien a d'abord joué quelques morceaux en acoustique, puis le reste du groupe l’a rejoint. Les fans, comprenant qu’ils auraient droit à de la musique, se sont progressivement calmés. 

"Nous avons joué notre concert, mais les gaz lacrymogènes continuaient d’arriver jusqu’à nous", racontera plus tard Anderson. "Des petits enfants ont été installés directement sur la scène, pour qu'ils puissent reprendre leur souffle". Finalement, la foule s’est apaisée et le concert fut excellent, malgré tout. 

Cependant, l'organisation de l’événement et la préparation de la police n'étaient pas du tout au point. Vingt-huit personnes, dont quatre policiers, ont été envoyés à l’hôpital, et des dizaines d'autres ont dû être soignées sur place. Vingt émeutiers ont été arrêtés. Bien que Jethro Tull ait réussi à calmer la foule, la faute a été rejetée sur la formation, et plus largement sur la musique rock, jugée trop excitante. Dès lors, les groupes de rock ont été interdits à Red Rocks pendant cinq ans. Heureusement, un tiers a finalement obtenu de la justice que l’interdiction soit levée. Anderson et Jethro Tull sont même revenus jouer sur les lieux en 2008 et en 2011. 

Fan de notre série? Découvrez la grande première de Justin Timberlake à l'Eurovision ou l'histoire derrière le tube 'Your Song' d'Elton John.

Musique

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top