C'est une première dans l'histoire du football espagnol. Lors de cet Euro 2020, La Roja disputera un premier rendez-vous majeur sans aucun joueur du Real Madrid dans ses rangs. Rajeunie et emmenée par Luis Enrique, l'Espagne pourrait devenir la nation la plus titrée si elle venait à soulever dans le ciel londonien un quatrième sacre le 11 juillet. Pour y parvenir, elle devra déjà déjouer les pièges d'un groupe E relevé avec la Pologne de l'inévitable Robert Lewandowski.
L'Espagne, qui avait réalisé le triplé Euro 2008 - Mondial 2010 - Euro 2012, affiche une sélection rajeunie, symbolisée par l'émergence du talentueux Pedri (FC Barcelone),18 ans à peine. Au total, onze joueurs comptent moins de dix apparitions. En guise de comparaison, ils ne sont que trois en Belgique avec Matz Sels, Leandro Trossard et Jérémy Doku. Orpheline de son capitaine historique Sergio Ramos, blessé, l'Espagne est parvenue à naturaliser le défenseur français Aymeric Laporte, formé à Bilbao.

Ce n'est précisément pas à Bilbao, ville hôte initiale qui a refusé l'organisation des matches en raison de la pandémie de coronavirus, mais à Séville que l'Espagne se produira. Elle débutera son parcours face à la Suède d'Alexander Isak, 17 buts en Liga avec la Real Sociedad cette saison.

Les Suédois, orphelins de Zlatan Ibrahimovic qui a dû renoncer en raison d'une blessure, possèdent une équipe talentueuse à l'image d'Emil Forsberg, qui fait les beaux jours du RB Leipzig.

La Pologne constituera l'autre poil à gratter de ce cette poule E. Premiers de leur groupe qualificatif avec seulement cinq buts encaissés en dix rencontres, ce qui témoigne de leur bonne assise défensive, les 'Aigles' peuvent aussi et surtout compter sur Robert Lewandowski. L'attaquant du Bayern Munich sort d'une saison majuscule au cours de laquelle il a inscrit 48 buts toutes compétitions confondues, dont 41 en Bundesliga, un record.

Quatrième nation du groupe, la Slovaquie apparaît comme un oiseau pour le chat. L'équipe emmenée par l'inoxydable Marek Hamsik a eu besoin de passer par les barrages de la Ligue B pour valider son ticket. Outre Hamsik, les principales armes des Faucons se nomment Milan Skriniar, Peter Pekarik et Robert Mak.

Les matches du groupe E :
  • 14/06 à 18h : Pologne - Slovaquie à Saint-Pétersbourg
  • 14/06 à 21h : Espagne - Suède à Séville
  • 18/06 à 15h : Suède - Slovaquie à Saint-Pétersbourg
  • 19/06 à 21h : Espagne - Pologne à Séville
  • 23/06 à 18h : Suède - Pologne à Saint-Pétersbourg
  • 23/06 à 18h : Slovaquie - Espagne à Séville