Ce que vous ne saviez pas sur Thomas Meunier, l'homme derrière le joueur

Ce mercredi, La Une diffuse un reportage consacré au Diable Rouge Thomas Meunier. À quelques jours de l’entrée en lice de la Belgique à l’Euro 2020, c’est l’occasion de découvrir l’homme qui se cache derrière le footballeur, et son parcours atypique en dehors des pelouses. En attendant de voir ce reportage inédit, voici déjà quelques facettes moins connues de Thomas Meunier. 

Fan de culture

Thomas Meunier est une exception dans le monde du football, notamment car ses hobbys sont bien différents de ceux de ses coéquipiers. Le Belge est ainsi passionné par l’art sous toutes ses formes, et surtout la peinture. Kandisky, Dali et bien d’autres font partie de ses coups de coeur. D’ailleurs, quand il jouait à Paris, il lui arrivait régulièrement de se rendre au Louvre. Son amour pour la culture, Meunier le doit à sa professeur d’arts de l’école secondaire, Madame Martin. "Elle faisait des vernissages, elle créait, elle était artiste elle-même. Ce qu’elle faisait était tellement communicatif qu’on en a tous gardé un super souvenir", a-t-il confié dans l’émission ‘Hep Taxi’ de la RTBF.

Mitraillette et Orval

La vie de footballeur professionnel oblige souvent à s’expatrier loin de son chez soi. Très attaché à la Belgique, Thomas Meunier est toujours ravi de revenir dans son pays. Pour voir sa famille et ses amis, évidemment, mais aussi d’un point de vue culinaire! En effet, le joueur accompagne chaque retour au bercail d’un traditionnel festin bien de chez nous. "Sur l’après-midi de congé, je vais aller chercher une mitraillette hamburger sauce fromage à la friterie du coin et je vais aller boire un Orval chez mes grands-parents", a-t-il expliqué dans l’émission ‘Hep Taxi’ de la RTBF.

De l'horeca à Bastogne

D’ailleurs, la cuisine a toujours été un dada chez Thomas Meunier. C’est pourquoi, en 2016, il a décidé d’investir dans l'horeca à Bastogne, sa région natale. Avec un ami et partenaire, le joueur a racheté un ancien bâtiment prestigieux pour y installer un complexe comprenant un restaurant, un tea-room et une rôtisserie et un bar lounge. Malheureusement, le projet tarde à voir le jour puisqu’en 2020, seule la rôtisserie avait ouvert. Si le coronavirus n’a certainement pas aidé, Thomas Meunier ne semble pas avoir abandonné le projet, qui serait de nouveau sur les rails.

Facteur avant le foot

Avant d’être un joueur mondialement reconnu, Thomas Meunier a connu un parcours difficile dans le football. Avant de signer son premier contrat professionnel, il a longtemps joué en amateur, devant ainsi travailler sur le côté pour gagner sa vie. C’est ainsi que son premier métier fut celui de facteur à Bastogne. Ensuite, il a fait de l’intérim dans une entreprise d’accessoires automobiles. Un parcours qui explique pourquoi le Belge a les pieds bien sur terre.

Retrouvez bien d’autres aspects de la personnalité du Diable Rouge dans ‘Thomas Meunier, tôt ou tard’, à voir ce mercredi soir à partir 20h15 sur La Une ou sur Pickx.be ou l'app de Proximus Pickx. Passé à côté ? Ne vous inquiétez pas, avec TV Replay, vous pouvez regarder le programme jusqu'à 36 heures plus tard, quand vous le souhaitez !

Diables Rouges

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top