À l’occasion de l’anniversaire de Valorant, les équipes de Riot Games ont diffusé plusieurs informations. Parmi elles, l’annonce d’un portage de la licence sur mobile qui a ravi la communauté.

C’était une annonce qui était attendue par beaucoup, et elle est maintenant officielle. Riot Games réalisera bien un portage sur mobile de son FPS à succès : Valorant. Depuis plusieurs semaines, des éléments retrouvés dans le code du jeu avait lancé la rumeur qu’une adaptation mobile était dans les tuyaux. Il n’y a maintenant plus de place possible pour le doute : vous serez donc en mesure de réaliser vos plus beaux clutchs du bout des doigts.

Malheureusement, hormis la confirmation que le jeu était bien en développement, le studio s’est fait plutôt avare sur les informations diffusées. À l’heure actuelle, on ne sait pas exemple toujours pas sur quel système d’exploitation le jeu sera capable de tourner, même si des versions iOS et Android devraient être à l’ordre du jour. Aucune information n’a non plus été révélée sur la date de publication du jeu, même si les rumeurs circulent sur une potentielle révélation de gameplay lors de l’E3 qui se déroulera du 12 au 15 juin. Certaines données minées dans le jeu font état d’une sortie lors de l’été 2021. Il ne resterait donc que quelques mois avant de pouvoir prendre d’assaut Split, Haven, Icebox et consort.

En terme de contenu du jeu, il est fort probable que la version mobile de dispose pas d’autant de contenus que sa grande soeur. La même stratégie que pour le portage de League of Legends devrait être utilisée : à savoir proposer un jeu stable, et rajouter du contenu petit à petit.

Bien entendu, le timing de l’annonce n’est pas anodin. Elle survient en effet quelques jours après la fin du Masters de Reykjavik. Riot Games en profite aussi pour rappeler quelques chiffres impressionnants. Entre autre, le nombre de viewers qui a dépassé le million lors de la grande finale mais aussi le nombre de joueurs que le jeu a conquis. Dans sa première année, ce sont plus de 14 millions de joueurs actifs qui ont été comptabilisés. De quoi nous rappeler que le FPS a encore de beaux jours devant lui.

Copyright visuel : Tech Advisor & Valorant