Les grands absents de l’Euro : Laudrup claque la porte de la sélection danoise

On peut être le meilleur joueur de tous les temps de son pays, mais ne pas être de la partie quand votre nation obtient son heure de gloire. C’est ce qui est arrivé à Michael Laudrup.

Au début des années 90, la star du foot européen est un homme venu du nord, un Scandinave sorti tout droit du Danemark et répondant au nom de Michael Laudrup. Entre 1989 et 1994, le médian offensif évolue au Barça, dans sa période Dream Team. Laudrup est une référence à son poste, le meilleur pour beaucoup.
 
Pourtant, nul n’est prophète en son pays dit l’adage et Michael Laudrup le personnifie à merveille. Présent en sélection depuis 1982, le joueur du Barça fait une croix dessus en 1991, alors que son pays est éliminé de la course à l’Euro. Une grave erreur puisque le Danermark remportera finalement le tournoi… sans Laudrup.

Conflit avec le sélectionneur

Pour comprendre ce rendez-vous manqué entre Laudrup et l’Euro 1992, il faut remonter quelques mois avant. Le Danermark est alors coaché par Richard Møller Nielsen. Mais Laudrup et lui ne s’entendent pas. Au soir d’une défaite 0-2 contre la Yougoslavie qui enterre les espoirs danois de rejoindre la Suède pour l’Euro, Laudrup claque la porte et jure à qui veut l’entendre qu’il ne remettra plus les pieds en sélection tant que Richard Møller Nielsen sera là. Brian Laudrup, son frère, et Jan Heintze quittent eux aussi la sélection.
 
Au moins de juin, les Danois sont donc en vacances. Sauf que la Yougoslavie entre en guerre et est exclue de la compétition par l’UEFA. Pour compenser la perte yougoslave, on repêche alors… le Danermark. Richard Møller Nielsen convoque à la hâte une équipe mais Laudrup refuse encore et toujours de revenir, contrairement à son frère, revenu sur sa décision au printemps. Sans aucune pression, les Danois étonnent, surprennent et sortent victorieux du tournoi. Avec Brian Laudrup, mais pas avec Michael.

Un retour malgré tout

Michael Laudrup fera finalement son retour en sélection en 1993. Le Danemark est alors coaché par… Richard Møller Nielsen ! "Je ne voulais pas revenir sur une décision que j'avais prise fermement. Mais, en même temps, je voulais de plus en plus jouer avec eux ! Avec le sélectionneur, il y a eu une approche mutuelle", racontait alors le joueur, expliquant qu’il ne se sentait pas d’endosser un rôle de leader dans une équipe manquant de discipline à l’époque.
 
La légende danoise jouera encore jusqu’en 1998 avec le Danermark, ne parvenant cependant plus à rééditer l’exploit de 1992. Au fond de lui-même, Laudrup regrette probablement son choix après coup, lui qui aurait certainement pu rendre la victoire des siens encore plus belle.
 
Fan de notre série ? Replongez-vous dans l’absence remarquée de Raul à l’Euro 2008.

Euro 2020

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top