‘The Handmaid’s Tale’ : Les secrets derrière l’intrigue de la série

La série ‘The Handmaid’s Tale’ revient bientôt pour une quatrième saison, que vous pourrez visionner en avant-première grâce au catalogue ‘Movies & Series’ de Proximus Pickx. L’occasion de vous révéler quelques petits secrets et autres anecdotes sur l’intrigue et son impact sur la société. 

Plusieurs adaptations

Le roman ‘La Servante Écarlate’, sur lequel est basée la série du même nom, a été publié en 1985. Il s’est immédiatement inscrit dans le genre dystopique et dans la lignée d’un ouvrage majeur comme ‘1984’ de George Orwell. Ce récit vous emmène au cœur de la société religieuse de Gilead, qui s’est imposée aux Etats-Unis pour lutter contre une baisse drastique de fertilité. L’histoire nous est racontée du point de vue d’une servante, cette catégorie de femmes en capacité de procréer qui ont été assignées à des ménages pour repeupler la Terre. Le succès du roman lui a valu plusieurs distinctions, mais aussi et surtout de nombreuses adaptations. Des films, mais aussi un ballet ou un opéra, ont vu le jour sur la base de l’angoissante intrigue d’Atwood. Il faudra attendre la série télévisée américaine pour que ‘The Handmaid’s Tale’ connaisse un tel rebond de popularité. 

De nombreuses recherches

Il a fallu une année à Margaret Atwood pour écrire l’intrigue de ‘The Handmaid’s Tale’ en 1984. Elle vivait à Berlin-Ouest et s’est très clairement inspirée de cette lourde époque. Outre le contexte de guerre froide, il lui a fallu de nombreuses recherches pour aboutir à son glaçant récit. "Je m’étais fixé une règle : je n’inclurais rien que l’humanité n’ait déjà fait ailleurs ou à une autre époque", a-t-elle précisé. Il lui a donc fallu étudier près de 4.000 ans d’histoire de la femme pour rédiger cette intrigue emprunte de cruauté. On comprend donc aisément pourquoi ‘The Handmaid’s Tale’, le livre comme la série, est aussi angoissante : elle puise ses sévices dans l’histoire et est donc emprunte de réalisme

Histoires vraies

Margaret Atwood a partagé quelques histoires vraies qui l’ont tout particulièrement inspirée. On peut tout d’abord citer une secte religieuse dans le New Jersey, appelée "the People of Hope". Tout comme dans la série, ce groupement entendait subordonner les femmes, les isoler, avoir recours à des mariages arrangés. Leurs femmes étaient, elles aussi, appelées des servantes. Cependant, elles ne se soumettaient pas à l’esclavage sexuel imaginé par l’autrice de ‘The Handmaid’s Tale’. Ce surnom illustrait seulement leur obéissance et la bonne tenue de leur maison. L’idée de la fertilité comme bien national lui vient d’une campagne réalisée par le Canada. Constatant une baisse de fertilité dans le pays, des hommes politiques ont suggérés d’encourager les familles à faire des enfants pour les fêtes de fin d’année. Enfin, il est évident que l’union soviétique a joué son rôle dans les inspirations de Margaret Atwood. Les colonies, ces terres radioactives où sont envoyées les femmes pour travailler et mourir, sont par exemples inspirées des mines d’uranium où les prisonniers étaient envoyés pour réunir les matériaux nécessaires à la construction d’une bombe atomique. 

Un deuxième livre

Près de 35 ans après la sortie de son premier roman à succès, mais surtout alors que la série cartonne, Margaret Atwood publie une suite aux aventures de Defred. Elle s’intitule ‘Les Testaments’ et se déroule 15 ans après les faits du tome 1. Le livre est raconté à travers le point de vue de 3 personnages : tante Lydia, déjà présente dans le récit d’origine, Agnès, une jeune femme pieuse vivant à Gilead, et Daisy, une ado qui habite quant à elle au Canada. Ces protagonistes ont un lien que le roman ne tardera pas à vous faire découvrir ! Ce second ouvrage intéressera tout particulièrement les fans de la série, puisqu'il prend en compte les péripéties survenues sur petit écran sans les contrecarrer. Ce saut dans le temps vous donnera un aperçu de ce qu’il advient de Gilead

Préparez-vous à la sortie de la saison 4 via Pickx et regardez les trois premières saisons via le catalogue 'Movies & Series'. Regardez le premier épisode de la saison 4 le 7 juin à 22h sur Pickx+ (chaîne 13). Découvrez l’offre complète de Movies & Series via l’option TV ‘All Stars’ de Proximus Pickx !

Lisez tout sur 'The Handmaid's Tale' ici :

Ce que vous devez savoir avant de regarder la saison 4 de ‘The Handmaid’s Tale’
Ces célébrités sont, elles aussi, fans de la série ‘The Handmaid’s Tale’
Comment la série ‘The Handmaid’s Tale’ est devenue un symbole féministe
Comment Elisabeth Moss est devenue une actrice incontournable après ‘The Handmaid’s Tale’
5 différences entre le roman et la série ‘The Handmaid’s Tale’
De 'Gilmore Girls' à 'The Handmaid's Tale' : l'ascension d'Alexis Bledel 
Ces anecdotes de tournage qui vous feront voir la série 'The Handmaid's Tale' autrement
Pourquoi la série 'The Handmaid's Tale' est-elle si angoissante ?
Retour sur l'histoire des 4 femmes les plus inspirantes de la série 'The Handmaid's Tale'
 

Séries

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top