Le concert de clôture du Concours Reine Elisabeth en direct sur Proximus Pickx

Après des semaines de compétition, le Concours Reine Elisabeth touche à sa fin et propose une soirée de clôture tout en musique. Au programme : un concert exceptionnel avec les trois lauréats du prestigieux concours belge.

Le 03 mai dernier démarrait l’un des plus grands concours internationaux de musique classique: le Concours Reine Elisabeth. Cette édition 2021 était dédiée au piano et a vu défiler quelque 58 candidats de 16 nationalités différentes. Ils n’étaient plus que six finalistes et le 29 mai, c'est le français Jonathan Fournel qui a été sacré grand gagnant du concours. Aux deuxième et troisième places, suivent le russe Sergei Redkin et le japonais Keigo Mukawa.

Le Concours Reine Elisabeth a vécu une saison bien particulière, rythmée par le coronavirus: des prestations et concerts sans public, avec des distances sociales et des tests réguliers et une isolation pour les participants. C’est encore une fois vide que Bozar s’apprête à accueillir le Concours, pour la toute dernière fois cette année, avec une soirée de clôture menée par l’Orchestre Philarmonique de Bruxelles et les trois lauréats. Le concert et les musiciens seront dirigés par Stéphane Denève.

Ce point d'orgue aura lieu le mercredi 9 juin à 20h. Le troisième lauréat, Keigo Mukawa, ouvrira le bal sur le Concerto n. 5 en fa majeur op. 103 de Camille Saint-Saëns. Suivra le second lauréat, Sergei Redkin, sur le Concerto n. 2 en sol mineur op. 16 de Sergey Prokofiev. Enfin, l'événement de terminera sur la prestation du grand vainqueur du Concours, Jonathan Fournel, avec le Concerto n. 2 en fa mineur op. 21 de Chopin. Une soirée prestigieuse qui ravira vos oreilles !
 
Regardez le concert de clôture du Concours Reine Elisabeth le 9 juin à 20h sur Pickx.be via ce lien. 

Retrouvez l'interview avec Jonathan Fournel ici !
Retrouvez ici l'interview avec Katelijne Boon, présentatrice du Concours Reine Elisabeth

Musique

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top