C'est un Roberto Martinez résolument positif qui s'est présenté à la presse après le partage de ses Diables Rouges contre la Grèce (1-1) lors de son premier match de préparation avec l'Euro 2020. "Nous sommes davantage préparés qu'avant la rencontre", a dit l'Espagnol.
"Nous avons besoin de ces matches amicaux car nous ne pouvons pas tout travailler à l'entraînement", a ajouté Martinez, avouant que son équipe avait parfois défendu son rectangle de manière trop peu agressive. "Dimanche, nous avons un match contre une forte équipe de Croatie et nous allons devoir être prêts."
Martinez a pointé les performances de plusieurs joueurs, dont Dennis Praet. "Je suis très content de sa performance, surtout au vu de son temps de jeu en club depuis mars. Je suis aussi heureux de voir Jérémy Doku balle au pied, nous pouvons percevoir son talent."
Le Catalan a aussi insisté sur l'engagement de Yannick Carrasco et Romelu Lukaku, respectivement champion d'Espagne et d'Italie avec l'Atlético et l'Inter. "Pouvoir afficher le niveau international après une telle saison, c'est bien. Parfois, il peut y avoir un peu de décompression après un titre."
En fin de match, le sélectionneur a surpris en faisant monter Matz Sels. Le gardien de Strasbourg a donc fait ses débuts en équipe nationale après une longue blessure. "Pour moi, c'était important d'un point de vue psychologique", a assuré Martinez, qui a aussi profité des dernières minutes pour voir Leander Dendoncker à l'oeuvre en défense et l'association entre Youri Tielemans et Dennis Praet au milieu.
"C'est une période de collecte d'informations. Nous n'avons pas programmé ce match pour le gagner, mais nous voulions gagner. Nous allons apprendre. Pour moi, le principal c'est qu'aucun joueur n'est blessé."
Dimanche, Roberto Martinez disposera d'un second match de préparation avant de se tourner définitivement vers le tournoi continental. Les Diables Rouges défieront la Croatie, vice-championne du monde, toujours à Bruxelles (20h45).