Elise Mertens (WTA 15) est une nouvelle fois au troisième tour à Roland-Garros après sa victoire au forceps 4-6, 6-2, 6-4, jeudi, contre la Kazakhe Zarina Diyas (WTA 93). La Limbourgeoise, 25 ans, est d'ailleurs à nouveau la seule Belge encore présente en simple à Paris alors que le tournoi vient pour ainsi dire à peine de commencer.
Au contraire de la France, un Belge sera au moins présent au troisième tour de Roland-Garros. Ou plutôt une Belge. Alors que David Goffin et Alison Van Uytvanck ont rapidement été éliminés, Elise Mertens a fait respecter son rang jusqu'ici. La Limbourgeoise est encore loin de son meilleur niveau mais elle a au moins fait le travail lors des deux premiers matchs contre l'Australienne Storm Sanders et la Kazakhe Zarina Diyas. Sa prochaine adversaire sera d'un tout autre calibre puisqu'il s'agit de la 18e mondiale, Maria Sakkari.

"Jouer plus relâchée"

Elise Mertens espère que le fait d'avoir égalé son résultat de l'an dernier à Roland-Garros, où elle s'était inclinée contre la Française Caroline Garcia, va lui permettre de se libérer vraiment, samedi, contre la Grecque de 25 ans. Il faut dire que jusqu'à présent, la lauréate de six titres en simple et treize titres en double a souvent manqué de peps dans ses frappes, ce qui lui a parfois compliqué la tâche comme au deuxième tour face à Diyas qui avait arraché méritoirement le premier set. Une situation qui avait pour le moins crispé la Belge, bien consciente qu'elle devra hausser son niveau si elle veut franchir une nouvelle étape.

"Troisième tour, c'est déjà quelque chose de spécial, car cela signifie que j'ai remporté deux matches", a nuancé Elise Mertens. "Je veux briller dans les tournois du Grand Chelem car ce sont les épreuves les plus importantes de l'année Je suis tête de série N.14 ici et il est donc quelque part logique que je me retrouve à ce stade du tournoi. Je suis d'ailleurs contente d'avoir défendu mes points de l'an dernier. Et j'espère que le fait d'avoir atteint ce troisième tour va m'aider à jouer plus relâchée. On l'a vu au deuxième set contre Diyas. Quand je joue libérée, que je suis agressive, cela va beaucoup mieux. Mentalement en tout cas, je suis prête pour la suite." Pour l'instant, la Belge mène 4-3 dans ses duels avec Sakkari. Espérons désormais que l'écart se creuse...

Suivez le tournoi de Roland-Garros tout au long de la quinzaine sur les différents canaux de la RTBF mais aussi sur France Télévisions.