Le Belge Stefano Pinna, engagé en eDivisie sous les couleurs du club VVV-Venlo, a chuté lors de la finale de la compétition. Opposés aux joueurs du PSV Esports, le Belge et son coéquipier signe donc une deuxième place largement méritée.

En parallèle de son aventure toute récente avec le KRC Genk, le Belge le plus connu de l’écosystème FIFA, Stefano Pinna, évoluait cette saison en eDivisie, la compétition nationale de efootball de nos voisins des pays-bas. Le joueur représentait les couleurs du club VVV-Venlo du côté PS4, en compagnie de son coéquipier Jesper Maes, qui avait quant à lui la responsabilité de porter le maillot de l’organisation du côté XBOX.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que les deux compères ont du batailler pour se frayer un chemin jusqu’en finale, dans un circuit reconnu pour son niveau extrêmement élevé. Les clubs de l’écosystème néerlandais s’entourent généralement des meilleurs joueurs, et ceux-ci disposent de moyens à la hauteur de leur club.

En fin de saison régulière, l’équipe du VVV-Venlo terminait en 12ème position. Le minimum syndical si les joueurs voulaient progresser à l’étape suivante. Seuls les quatre premiers clubs du classement sécurisaient directement une place dans les quarts-de-finale. Quant aux huit équipes suivantes, elles devaient passer par une phase de play-offs. Une étape que Stefano et son coéquipier ont littéralement survolé, s’imposant sur un score total de 5-1 (3-1; 2-0) face au FC Twente, pourtant classé 5ème en saison régulière.

Au terme d’un quart-de-finale dantesque remporté grâce à une séance de tir au but, le VVV Venlo progresse jusqu’en demi-finale, où le club fait face au FC Emmen, 3ème au classement. Sur le fil, et grâce à un goal inscrit par le Belge, le VVV Venlo se qualifie pour la grande finale face au PSV Eindhoven. Malheureusement, Stefano s’incline deux buts à un lors de la première manche. Un score que son coéquipier ne pourra inverser, au terme d’une séance de tirs au but remportés par le PSV.

Le Belge passe donc à côté d’un nouveau titre de champion et d’un cashprize de 25,000€, mais nous signe une performance qui a le mérite d’être soulignée. Notons aussi la performance de l’autre Belge engagé dans la compétition, Gilles Bernard (AZ Alkmaar), qui s’arrêtait quant à lui en quart-de-finale face à l’AJAX.

Copyright visuel : VVV Venlo & eDivisie