7 : Kevin De Bruyne profite du travail de Lukaku et met le Brésil dans les cordes

Dans le cadre de l'Euro 2020 de football, que tout le peuple belge attend comme le tournoi qui nous offrira enfin une victoire en tournoi international (en dehors des JO 1920), Proximus Pickx a épinglé 20 moments importants de l'histoire des Diables Rouges qui nous donnent la chair de poule... dans le bon ou dans le mauvais sens. Les Diables rouges nous ont fait vibrer lors de la Coupe du monde en Russie à l’été 2018. Si la troisième place finale peut être une petite déception, la Belgique a rendu de belles copies, comme face au Brésil en quart de finale.

Après être sortie facilement de son groupe face au Panama (3-0), la Tunisie (5-2) et l’Angleterre (1-0), la Belgique s’est retrouvée face au Japon lors des huitièmes de finale. Un duel riche en émotions avec la fin que l’on connait et ce but de Chadli dans les ultimes secondes après un contre rondement mené. 

En quart de finale, c’est un autre morceau qui attend les Diables rouges : le Brésil, favori de la compétition avec Neymar et sa bande. Pour de nombreux observateurs, les Brésiliens sont favoris, eux qui ont éliminé le Mexique au tour précédent. Et un France-Brésil semble plus alléchant en demi-finale qu’un Belgique-France. C’était sans compter sur nos Diables rouges. 

 

Le coup tactique de Martinez

Pour cette rencontre, Roberto Martinez innove et change son 3-4-3 par un 4-3-3 afin de notamment renforcer ses flancs face à la force offensive de la Seleçao. Devant un milieu Witsel, Chadli et Fellaini, on retrouve le trio De Bruyne, Lukaku, Hazard. Mais c’est bien KDB qui occupe plus la place centrale afin de pouvoir profiter des espaces laissés par la défense brésilienne. 

Pas de round d’observation entre les deux équipes avec un premier essai de De Bruyne et ensuite Thiago Silva qui trouve le montant de Courtois. « Est-ce un signe ? » lance alors Rodrigo Beenkens, commentateur sur la RTBF. Une prémonition confirmée à la 13e minute avec un corner de Chadli dévié dans son propre but par Fernandinho. Les Belges peuvent y croire. D’autant que De Bruyne va frapper.

 

Un KDB à la précision chirurgicale

A la demi heure, les Diables engagent un contre (une spécialité). Lukaku se bat comme un beau Diable et remonte le terrain en éliminant Fernandinho et Paulinho. Ce dernier tacle l’attaquant mais trop tard, le cuir est déjà parti sur la droite vers Kevin De Bruyne. KDB contrôle le cuir, y ajoute 3 touches de balle tout en faisant reculer Marcelo, qui hésite à intervenir sachant qu’il a aussi Meunier seul sur sa gauche. Arrivé à l’entrée du rectangle, De Bruyne envoie une frappe pure qui termine dans le petit filet opposé d’Alisson. La Belgique, comme Rodrigo Beenkens, explose une seconde fois ce 6 juillet 2018. 

Les Brésiliens tentent de réagir mais ils tombent sur un excellent Thibaut Courtois. A 10 minutes du terme, Coutinho sert joliment Renato Augusto qui trompe le portier belge. La pression monte et dans les ultimes secondes, Neymar décoche une sublime frappe qui prend la direction de la lucarne. Mais Thibaut Courtois se détend merveilleusement bien et claque la balle pour envoyer les Belges dans le dernier carré. L’un des plus beaux exploits des Diables rouges.
 



Toujours plus d'articles "battements de coeur" ?

- 8 : le chef-d’oeuvre de Michel Preud'homme contre les Pays-Bas au Mondial 1994
- 9 : Georges Grün envoie in-extremis les Belges à la Coupe du monde 1986 au Mexique
- 10 : le Pays de Galles met fin à l’ère Wilmots chez les Diables rouges à l’Euro 2016
- 11 : la Belgique sort vainqueur d'un match de légende contre l’URSS au Mondial 86
- 12 : L' arbitre Kurt Röthlisberger a infligé une grosse gueule de bois aux Diables Rouges lors de la Coupe du Monde 1994
- 13 : Filip De Wilde loupe ses sorties contre la Turquie à l'Euro 2000
- 14 : Les Diables Rouges connaissent un véritable triomphe à l’Euro 1980, mais la fin est tragique
- 15 : La Belgique décroche la troisième place contre l’Angleterre à la Coupe du monde 2018
- 16 : Quand Romelu Lukaku délivrait la Belgique au terme d’un match fou contre les Etats-Unis
- 17 : Erwin Vandenbergh surprend l’Argentine au Mondial 1982
- 18 : Quand Romelu Lukaku envoie la Belgique au Brésil
- 19 : Le jour où Maradona brisa le rêve mondial belge
- 20 : Saeed Al-Owairan réduit en miettes les Diables Rouges à la manière de Maradona au Mondial 94

Euro 2020

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top