La série ‘Lupin’ est-elle inspirée de faits réels ?

‘Lupin’ est l’un des plus grands succès français sur Netflix ! La suite des aventures d’Assene Diop (Omar Sy) débarque sur la plateforme le 11 juin. La série se base sur l’univers de Maurice Leblanc et de son personnage d’Arsène Lupin. Quelle est la part de réalité ou de fiction de ce récit ? 

Dans ‘Lupin’, Assane Diop développe une véritable fascination pour Arsène Lupin, le héros des livres du même nom qu’il a dévorés dans son enfance. Le gentleman cambrioleur, imaginé par Maurine Leblanc, vole aux riches pour donner aux pauvres. Grâce à ses techniques ingénieuses, il s’assure non seulement de ne jamais recourir à la violence, mais aussi que ses victimes soient toujours dupes. Elles lui donnent elles-mêmes son butin et ne se rendent même pas compte qu’elles ont été volées. Lupin disparaît alors sans laisser de trace. 

Arsène Lupin n’a pas vraiment existé. Le personnage de fiction s’inspire en partie de Sherlock Holmes (Lupin y fait d’ailleurs plusieurs fois allusion dans les romans d’origines, même s’il l’appelle Herlock Sholmes pour des raisons de droits d’auteur), et d’autres anti-héros l’ayant précédé, comme Rocambole ou A.J. Raffles. Et pourtant, selon les experts, Maurice Leblanc s’est bel et bien inspiré de faits réels

Voyez plutôt l’histoire d’Alexandre Marius Jacob. Anarchiste français, il fonde la bande des ‘travailleurs de nuit’, des cambrioleurs créatifs qui ne volaient que les bourgeois en évitant la violence, comme des médecins et des enseignants, tandis que les ouvriers sont épargnés. Cela ne vous rappelle rien ? 

En 1903, deux ans avant la parution des premières histoires sur Arsène Lupin, un cambriolage de Jacob tourne mal. Un policier a été tué, et le cambrioleur est traduit en justice pour répondre de nombreux méfaits. Certains disent qu’il a commis jusqu’à 500 cambriolages. Cette ressemblance avec Arsène Lupin est-elle une coïncidence ? Leblanc n’a jamais confirmé les rumeurs. 

L'affaire du collier de la Reine

Arsène Lupin est peut-être inspiré d’un gentleman cambrioleur bien réel, mais la série ‘Lupin’, quant à elle, a également détourné l’histoire de France. Dans la série, Assane vole un collier d’une grande valeur, qui aurait été porté par Marie-Antoinette. Le bijou à 15 millions d’euros, serti de 647 diamants purs, existe réellement et, en 1785, il a bien été volé grâce à une ruse ! 

Ce collier extravagant avait été commandé à l’origine par Louis XV pour sa maîtresse, mais il n’a pas pu être terminé avant sa mort. Les bijoutiers ont décidé d’offrir ce trésor à la nouvelle reine, Marie-Antoinette. Elle a trouvé le bijou trop cher, comparant son prix à la valeur de deux navires de guerre. Les bijoutiers ont menacé de faire faillite si personne n’achetait la pièce de valeur, et c’est alors qu’entre en jeu la ruse de Jeanne de la Motte

La comtesse a convaincu un riche cardinal que Marie-Antoinette était tombée sous son charme grâce à de fausses lettres. Après une brève rencontre avec une actrice, manifestement engagée par la comtesse pour se faire passer pour la reine, le cardinal était tout à fait convaincu et était prêt à tout pour sa prétendue amante. La comtesse l’a convaincu d’aller chercher le collier chez le bijoutier au nom de Marie-Antoinette, de le lui remettre, et qu’elle le lui apporterait ensuite. Elle a bien sûr fait disparaître le bijou en revendant les diamants un par un. La Reine a fini par avoir vent de l’affaire, qui a par ailleurs participé à ternir sa réputation à la veille de la Révolution française, 4 ans plus tard. Une histoire incroyable mais vraie ! La série 'Lupin' regorge décidément de surprises. 

Ne manquez pas la nouvelle saison de 'Lupin' ce 11 juin sur Netflix. En savoir plus sur Netflix chez Proximus Pickx. 

En savoir plus sur la série 'Lupin' ? 

Séries

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top