Le Festival de San Remo, père spirituel de l'Eurovision

Ciao tutti ! Le 2 juin, la Festa della Repubblica, la fête de la République, est célébrée dans toute l'Italie. Pour l'occasion, Proximus Pickx est revenu sur les origines du concours qui a révélé le vainqueur de l'Eurovision Måneskin: le Festival de San Remo.

Le tout premier Concours Eurovision de la chanson a eu lieu à Lugano, en Suisse, en 1956. Il s'inspirait alors du Festival de San Remo qui a lieu chaque année en février ou mars depuis 1951 dans la ville de San Remo, une station balnéaire de la côte ligure.

Si l'Italie a été absente du concours Eurovision de la chanson pendant 13 ans, entre 1997 et 2010, cela est dû en grande partie à la ferveur populaire autour du Festival de San Remo qui attire toujours un peu plus de téléspectateurs en Italie et à travers le monde. Le pays est peut-être l'un des cofondateurs de l'Eurovision mais l'intérêt de la RAI et de l'industrie musicale italienne n'a souvent d'yeux que pour cet évènement majeur de la Botte.

Un tremplin international

D'Eros Ramazzotti à Andrea Bocelli en passant par Laura Pausini, tous les grands noms de la musique moderne italienne y ont participé. Pour certains d'entre eux, la participation au Festival della canzone Italiana a marqué le début d'une grande carrière internationale.

Pendant un certain nombre d'années, le gagnant ou la gagnante de cet événement musical, basé sur des chansons italiennes originales, gagnait son billet pour le concours Eurovision de la chanson. Ce fut notamment le cas de Gigliola Cinquetti en 1964 qui remporta le concours Eurovision avec "Non ho l'età". Depuis le retour de l'Italie dans la compétition, le vainqueur du San Remo est directement envoyé à l'Eurovision. Le groupe de rock romain Måneskin, vainqueur de la 71e édition du Festival della Canzone Italiana di Sanremo en mars, n'a pas dérogé à la règle.

La fibre italienne en Belgique

Dans notre pays, également, s'ils n'ont pas participé au Festival de San Remo, les artistes d'origine italienne ont souvent brillé à l'international. À l'Eurovision, par exemple, il suffit de penser à notre seule gagnante Sandra Kim, née Sandra Caldarone à Montegnée de parents siciliens, ou encore à Roberto Bellarosa. Originaire de la plus grande île de la Mer Méditerranée, Salvatore Adamo et Frédéric François, de son vrai nom Francesco Barracato, ont aussi porté haut les couleurs transalpines.

Née d'une mère sicilienne, la chanteuse belgo-canadienne Lara Fabian puise également une partie de ses racines en Italie. Claude Barzotti, né Francesco Barzotti, ou encore Frank Michael, de son vrai nom Franco Gabelli, ont réussi à séduire aussi bien le public belge qu'international et évidemment... l'Italie. Bravo !

Musique

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top