Les matchs de légende: la démonstration de force de Valence contre la Lazio Rome

Au début de ce siècle, Valence et la Lazio Rome étaient deux grandes puissances du football. Le 5 avril 2000, les deux équipes s’affrontaient en quart de finale de la Ligue des champions lors d’une rencontre mémorable dans le bouillonnant stade Mestalla.

À cette époque, le football proposé par Valence était un régal pour les yeux et pas loin de ce qui se faisait de mieux en Europe. En 2000, le club espagnol avait fait très bonne figure en Ligue des champions et recevait en quart de finale la Lazio, qui deviendra cette saison-là championne d'Italie pour la première fois en 26 ans. Les attentes entourant ce choc étaient grandes, mais c’est principalement Valence qui se montrera à hauteur de l’enjeu en balayant la Lazio d’un revers de main.

Des stars de part et d'autres

Aujourd’hui, les deux clubs se remémorent sans doute cette période avec nostalgie. A l’époque, Valence comptait dans ses rangs des joueurs comme Santiago Canizares, Miroslav Djukic, Gerard, Claudio Lopez, Kily Gonzalez ou encore Jocelyn Angloma. L'emblématique Gaizka Mendieta, lui, était indisponible pour la rencontre. Avec des icônes comme Pavel Nedved, Dejan Stankovic et Juan Sebastian Veron, la Lazio n’était pas en reste. Sur le banc, les Italiens pouvaient aussi compter sur Marcelo Salas, Alen Boksic et Sergio Conceiçao.

Pourtant, il y eut une grande différence entre les deux équipes au Mestalla ce soir-là. Angulo donnait l'avantage aux Valenciens après seulement deux minutes, puis Gerard portait le score à 2-0 après quatre minutes à peine. Simone Inzaghi réduisait alors l’écart, mais Gerard, encore lui, alourdissait la marque peu avant la pause. A dix minutes du terme, le milieu espagnol couronnait sa superbe prestation avec un troisième but pour porter le score à 4-1. La toute fin de match fut agitée, puisque Salas et Claudio Lopez, qui rejoindrait la Lazio l'été suivant, y allaient aussi de leur but pour sceller le score à 5-2.

La fin d'une période dorée

Au match retour dans la capitale italienne, la Lazio n'a pas réussi à renverser la vapeur. Les Romains s’imposèrent 1-0, un résultat insuffisant pour empêcher Valence de rejoindre les demi-finales. Les Espagnols ont encore éliminé leurs compatriotes du FC Barcelone, avant de s’incliner contre le Real Madrid en finale (3-0).

Un an plus tard, Valence s’est à nouveau retrouvé en finale de la compétition, mais dut cette fois laisser le Bayern Munich soulever la coupe aux grandes oreilles au terme d’une séance de tirs au but. Le club espagnol a ensuite remporté la Liga en 2002 et 2004 ainsi que la Coupe de l'UEFA et la Supercoupe d'Europe en 2004. Une période dorée qui a pris fin depuis un bon moment maintenant.

Au cours des 17 dernières années, Valence n'a remporté que deux fois la Copa del Rey. Il y a un an, le club a tenu à célébrer le vingtième anniversaire de l’écrasante victoire contre la Lazio en mettant l'intégralité du match sur sa chaîne YouTube. Un beau cadeau pour ses supporters, dont vous pouvez également profiter ci-dessous.

Fan de notre série ? Retrouvez le duel complètement déséquilibré entre l'Australie et les Samoa.

Football

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top