Que voir au cinéma dès le 9 juin ?

Ça y est, les cinémas réouvrent dès ce 9 juin. Les distributeurs attendent cela depuis très longtemps maintenant, il y aura donc du choix ! Proximus Pickx a sélectionné pour vous quelques valeurs sûres.

ADN

Le nouveau film de Maïwen est un portrait autobiographique. Neige entretient des liens étroits avec son grand-père algérien bien-aimé qui l'a protégée d'une vie familiale toxique lorsqu'elle était enfant. La mort de ce dernier déclenche une profonde crise d'identité, tandis que les tensions entre les membres de sa famille élargie s'intensifient, révélant de nouvelles amertumes. Sur fond de crise identitaire, Neige va vouloir comprendre et connaître son ADN.

La réalisatrice, mainte fois louée pour ces précédents films 'Polisse' et 'Le Bal des actrices', nous propose une réflexion sur des thèmes qui lui sont chers: le deuil, la famille, la transmission et les origines. Maïwenn tient le rôle principal, tandis que Fanny Ardant et Louis Garrel viennent compléter le casting.

Cruella

Avant de devenir Cruella d'Enfer, Estella était une adolescente qui rêvait de se faire un nom dans le milieu de la mode. Après s'être retrouvée orpheline et sans-le-sou à Londres dans les années 70, Estella va courir les rues de la ville avec ses meilleurs amis et partenaires de crime, Horace et Jasper, deux voleurs amateurs. Un jour, elle se fait remarquer par une figure de la mode, qui lui demande de lui confectionner une pièce unique. Estella va petit à petit se laisser envahir par sa part sombre, au point de donner naissance à la Cruella d'Enfer que nous connaissons tous.

Dans ce prequel signé Disney, Emma Stone interprète Estella / Cruella d'Enfer, tandis qu'Emma Thompson incarne la redoutable baronne von Hellman, qui fera tomber Estella du côté obscur. À la réalisation, on retrouve Craig Gillespie, à qui l'on doit le très réussi 'Moi, Tonya'.

Drunk

‘Drunk’ relate une expérience dans laquelle se laisse entraîner un professeur alors en pleine crise de la quarantaine. Selon le psychothérapeute norvégien Finn Skårderud, l’homme aurait naturellement un léger déficit d’alcool dans le sang. Dès lors, ce n’est qu’après quelques verres que nous sommes véritablement nous-mêmes. Martin et trois amis décident de mettre la théorie en pratique et de maintenir constamment leur alcoolémie au-dessus d’un certain seuil, en espérant que cela leur permettra de goûter la vie pleinement. Si l’idée semble géniale au départ, on se doute que la situation va rapidement dégénérer.

Un film de Thomas Vinterberg, avec Mads Mikkelsen dans le rôle principal.

Adieu les Cons

Suze Trappet a 43 ans. Quand elle apprend qu’elle est très sérieusement malade, elle se met en quête de l’enfant qu’elle a abandonné quand elle avait 15 ans. S’en suit une histoire un peu folle où elle est accompagnée d’un improbable duo emmené par Albert Dupontel.

Albert Dupontel qu’on retrouve aussi derrière la caméra. Après 'Au-revoir, là-haut', il signe un nouveau grand film qui devrait confirmer son statut. Une fois n’est pas coutume, les dialogues sont au cœur de l’émotion dans ce film qui parvient à nous toucher comme jamais Dupontel ne l’avait fait. On notera aussi la belle prestation de Virginie Efira dans le rôle de Suze Trappet.

Nomadland

Le film qui a remporté les trois Oscars majeurs sort enfin chez nous ! Hybride unique en son genre de road movie, de western, de drame social et documentaire qui suit des Américains âgés vivant sur les routes après avoir tout perdu lors de la crise des subprimes, 'Nomadland' a été célébré par Hollywood. La comédienne américaine de 63 ans Frances McDormand a ainsi remporté l'Oscar de la meilleure actrice pour son rôle de veuve sillonnant les routes des États-Unis. Chloé Zhao, née en Chine, est devenue la première femme non blanche à recevoir l'Oscar de la meilleure réalisatrice. Enfin, le film a également remporté l'Oscar du meilleur film.

Cinéma

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top