L'artiste de la semaine : Isolde Lasoen

Notre plat pays a beaucoup à offrir sur le plan culturel ! Le monde de la musique belge regorge de talents. Chaque semaine, nous mettons à l’honneur un artiste belge sur Proximus Pickx. Cette semaine, c’est au tour d’Isolde Lasoen d’être découverte. 

Dès sa naissance, il était certain qu’Isolde Lasoen avait un avenir dans le monde de la musique. Issue d’une famille de musiciens, elle a fait ses premiers pas dans la musique à l’âge de 4 ans en tant que batteuse dans la fanfare Out en Vermaak à Maldegem. Des années plus tard, après ses études générales, Lasoen a commencé à étudier le jazz au Conservatoire royal de Gand. 

La percussion reste sa première passion et c’est ainsi que le public la découvre en 2002 en tant que batteuse du groupe DAAN. A ce jour, Lasoen est toujours derrière les tambours, mais pas seulement ! Sur deux des albums du groupe, ‘Simple’ et ‘Le Franc Belge’, on peut l’entendre en tant que musicienne polyvalente. Lasoen s’occupe de la batterie, du chant, de la trompette, du vibraphone, du synthétiseur et des percussions. Vous pouvez également la trouver derrière les batteries d’Absynthe Minded, le groupe du frontman Bert Ostyn, qui a participé à la dernière saison de l’émission flamande ‘Liefde voor Muziek’. 

Une artiste solo polyvalente

En tant qu’artiste polyvalente, un projet solo était une étape logique, et il a bien sûr vu le jour. Sous le nom de ‘Isolde et Les Bens’, elle a sorti le single ‘Aluminium Folie’ en 2012. Cinq ans plus tard, elle enchaîne avec l’album ‘Cartes postales’. Avec Les Bens, l’artiste s’est forgé une solide réputation sur scène, si bien qu’on la voit de plus en plus souvent en tant que frontwoman. En 2020, un nouvel album a suivi, composé de reprises d’une sélection de chansons anglaises et françaises. Il s’agit de chansons qu’Isolde et ses musiciens interprétaient en direct depuis plusieurs années dans leur style jazzy caractéristique, à la fois charmant et dynamique.

L’année 2020 a été très calme pour Lasoen, mais en tant qu’artiste belge établie, elle a eu la chance de présenter ‘The Toots Session’ sur la toile. Une activité qui tombe à pic, puisque toutes les représentations live ont été annulées à cause du coronavirus. Son projet le plus récent, ‘She’s on to jazz’, n’a en effet pas pu être présenté sur scène.

Son dernier titre, ‘The Four Horsemen’ est sorti en avril dernier. Il s’agit d’une reprise du morceau culte du groupe de rock progressif des années 70 Aphrodite's Child avec Vangelis et Demis Roussos. La chanson, accompagnée d'un clip aux accents psychédéliques, parle des quatre Cavaliers de l'Apocalypse qui apportent la nouvelle que le monde se terminera, entre autres, par l'arrivée d'une terrible maladie mortelle.

Depuis la sortie de cette reprise, Isolde se concentre pleinement sur la réalisation d'un nouvel album avec des chansons issues de son propre répertoire. Le successeur de ‘Cartes postales’, sorti en 2017, est prévu pour l'année prochaine. Nous l'attendons déjà avec impatience!



Cliquez ici pour écouter le nouveau morceau d'Isolde sur la plateforme de votre choix.




Musique

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top