Didier Deschamps l'entraîneur de l'équipe de France de football, championne du monde en titre, et finaliste du dernier Euro en 2016, a annoncé sa sélection des 26 joueurs mardi soir en vue du Championnat d'Europe 2020. La grande nouvelle est évidemment le retour de l'attaquant Karim Benzema après plus de cinq ans d'absence. Une décision surprenante de la part du sélectionneur mais tout de même mûrement réfléchie. Analyse.
La nouvelle était attendue après les rumeurs de plus en plus persistantes tout au long de la journée. L'annonce a tout de même fait l'effet du bombe. Impensable il y a peu de temps encore, Didier Deschamps a, en effet, surpris tout son monde ce mardi soir en citant le nom de l'attaquant du Real Madrid Karim Benzema parmi les 26 joueurs sélectionnés pour disputer l'Euro 2020 de football. Vice-champion d'Europe et champion du monde en titre, la France s'affiche désormais encore un peu plus comme le principal favori à la couronne le 11 juillet prochain avec la présence de l'un des meilleurs buteurs au monde sur le front de son attaque.

Une discussion positive

Privé des Bleus depuis octobre 2015, à la suite de son implication supposée dans l'affaire de la "sextape" qui l'opposait à son partenaire en équipe de France Mathieu Valbuena, KB9 n'a jamais caché son envie de faire son retour en équipe nationale. Didier Deschamps s'est cependant toujours refusé à faire machine arrière et a toujours évité les questions à son sujet en conférence de presse. L'ancien entraîneur de Monaco, de Marseille et de la Juventus avait surtout la dent dure contre l'ancien Lyonnais pour ses déclarations fracassantes qui ont eu un énorme impact sur sa personne. À l'époque, le coach basque avait notamment vu sa maison être taguée de mots très durs après que Benzema ait affirmé dans la presse espagnole que son sélectionneur avait cédé à une partie raciste de la France en ne le sélectionnant pas.

Deschamps a finalement mis plus de cinq ans pour réussir à passer outre ce conflit personnel. "Je n'ai pas la capacité de revenir en arrière et changer quoi que ce soit. Le plus important, c'est aujourd'hui et demain. Pour arriver à cette décision, il y a eu des étapes importantes. On s'est vu, on a discuté longuement. C'était l'étape la plus importante", a déclaré ce mardi soir DD sur TF1 et M6. Sa saison exceptionnelle dans la capitale espagnole, sans doute la plus accomplie de sa carrière, a fini de convaincre le sélectionneur. La star du Real Madrid a, en effet, marqué cette saison 29 buts et délivré 8 assists en 45 matchs toutes compétitions confondues.

Une décision sportive

Âgé aujourd'hui de 33 ans, Karim Benzema n'a jamais semblé aussi fort. Depuis le départ de Cristiano Ronaldo, le numéro 9 de la Maison Blanche porte l'attaque merengue comme un grand sur ses épaules. Plus complet que jamais, l'attaquant français est devenu un meilleur finisseur et il a toujours cette faculté à bonifier les autres autour de lui. Didier Deschamps sait plus que quiconque qu'Olivier Giroud a rendu de fiers services aux Bleus, et qu'il en rendra certainement encore, mais il sait aussi qu'il tient là un profil totalement différent et bien plus performant. À voir désormais si le nouveau numéro 19 de l'équipe de France trouvera rapidement les mêmes automatismes avec Kylian Mbappé, qui a salué son retour, et Antoine Griezmann.

En attendant une réponse qui viendra déjà très rapidement, celui qui compte 81 sélections avec les Bleus pour lesquels il a inscrit 27 buts n'a pas caché son émotion sur les réseaux sociaux. "Tellement fier de ce retour en équipe de France et de la confiance que l’on m’accorde. Merci à ma famille, mes amis, mon club, à vous... et à tous ceux qui m’ont toujours soutenu et me donnent de la force au quotidien", a-t-il confié sur Twitter où les réactions positives se sont enchaînées. Versé dans un groupe très compliqué avec le Portugal et l'Allemagne à l'Euro, Didier Deschamps aura en tout cas mis toutes les chances de son côté pour atteindre ses objectifs. Comme toujours depuis le début de sa carrière, son choix a été réfléchi et sa cote de popularité ne pourra que monter en flèche...