9 : Georges Grün envoie in-extremis les Belges à la Coupe du monde 1986 au Mexique

Dans le cadre de l'Euro 2020 de football, que tout le peuple belge attend comme le tournoi qui nous offrira enfin une victoire en tournoi international (en dehors des JO 1920), Proximus Pickx a épinglé 20 moments importants de l'histoire des Diables Rouges qui nous donnent la chair de poule... dans le bon ou dans le mauvais sens. Comme le but de Georges Grün le 13 novembre 1985. Par une nuit froide et glaciale à Rotterdam, il a marqué le but victorieux du duel face aux Pays-Bas d'une tête bien claquée.

 

Cela fait maintenant plus de 35 ans que les Pays-Bas et la Belgique se sont livrés un duel titanesque au Kuip de Rotterdam. L'enjeu était un billet pour la Coupe du monde 1986 au Mexique. Le premier match à Bruxelles s'est soldé par une victoire 1-0 des Belges. Ce fut un match tumultueux dans lequel Franky Vercauteren a joué un rôle de premier plan. Il a provoqué un carton rouge pour Wim Kieft et a marqué le seul but du match.

C'est avec le couteau entre les dents que l'équipe néerlandaise a reçu nos Diables Rouges dans le Kuip de Rotterdam. Le stade était plein à craquer pour le 115e derby, même s'il faisait un froid glacial. Il faisait si froid que certains joueurs portaient de longs bas. Les journalistes frissonnaient dans la tribune de presse.

Le pari de Beenhakker

En première mi-temps, les Néerlandais n'ont pas réussi à percer l'organisation rigoureuse des Belges. Les Diables Rouges ont même eu les meilleures occasions, mais l'excellent gardien Hans van Breukelen a maintenu le score à 0-0.

A la mi-temps, l'entraîneur néerlandais Leo Beenhakker a fait entrer son arme secrète : John van Loen, un grand attaquant qui jouait pour le FC Utrecht à l'époque. C'était un gros pari pour Beenhakker, car il a remplacé un défenseur, Michel van de Korput, par un attaquant supplémentaire.

L'entraîneur belge Guy Thys a immédiatement repéré le danger. Il fait entrer dans l'équipe le talentueux défenseur d'Anderlecht Georges Grün pour suivre Van Loen. Mais l'initiative de Beenhakker allait porter ses fruits. Avec Van Loen comme paratonnerre, les Pays-Bas ont pris une avance de 2-0 grâce à des buts de Peter Houtman et Rob de Wit. Le peuple Orange a alors scandé des chants comme si la victoire était acquise. "On va au Mexique", a-t-on entendu dans les tribunes. Les Pays-Bas se sont enfin revus dans un tournoi majeur, car dans les années 80, les Oranjes ont eu du mal à égaler le succès de la décennie précédente.

Merci Georges

Le 2-0 pour les Pays-Bas est tombé 15 minutes avant le coup de sifflet final. Il restait 15 minutes aux Belges pour marquer un seul but. Les Diables Rouges ont cherché le but égalisateur qui leur aurait permis d'obtenir un billet pour le Mexique, mais le gardien néerlandais Van Breukelen a maintenu son équipe à flot…jusqu'à la 85e minute. 

La défense néerlandaise est alors punie pour son mauvais placement. Eric Gerets a centré, et c'est Georges Grün qui a marqué de la tête. Il s'en est suivi une libération belge sans précédent. Les Pays-Bas ne savaient plus quoi répondre. Malgré une défaite 2-1, les Belges ont bien réservé leur vol pour le Mexique. Le but de Grün a ensuite été élu par Sport/Foot Magazine comme le but le plus mythique jamais marqué par les Diables Rouges.

Profitez de l'un des moments les plus glorieux de l'histoire du football belge.



Toujours plus d'articles "battements de coeur" ?

- 10 : le Pays de Galles met fin à l’ère Wilmots chez les Diables rouges à l’Euro 2016
- 11 : la Belgique sort vainqueur d'un match de légende contre l’URSS au Mondial 86
- 12 : L' arbitre Kurt Röthlisberger a infligé une grosse gueule de bois aux Diables Rouges lors de la Coupe du Monde 1994
- 13 : Filip De Wilde loupe ses sorties contre la Turquie à l'Euro 2000
- 14 : Les Diables Rouges connaissent un véritable triomphe à l’Euro 1980, mais la fin est tragique
- 15 : La Belgique décroche la troisième place contre l’Angleterre à la Coupe du monde 2018
- 16 : Quand Romelu Lukaku délivrait la Belgique au terme d’un match fou contre les Etats-Unis
- 17 : Erwin Vandenbergh surprend l’Argentine au Mondial 1982
- 18 : Quand Romelu Lukaku envoie la Belgique au Brésil
- 19 : Le jour où Maradona brisa le rêve mondial belge
- 20 : Saeed Al-Owairan réduit en miettes les Diables Rouges à la manière de Maradona au Mondial 94

Euro 2020

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top