Une nouvelle fois, la Team BDS s’est imposée en grande finale du Major de ce segment printanier face à l’équipe française Solary et au belge Maello “AztraL” Ernst. La structure réalise donc le grand chelem après avoir remporté les trois majors de la saison 2021 des RLCS, accumulant une avance conséquente au classement général.

 

Existe-il une équipe capable d’arrêter le roster de la structure Team BDS ? Telle est la question qu’on pourrait se poser au vu des performances que l’équipe a affiché hier soir, lors des phases finales du Major printanier des RLCS version Europe, mais aussi tout au long du tournoi. Encore une fois, l’équipe s’est adjugée d’un nouveau titre en Major, asseyant une domination déjà bien établie depuis le début de la saison.

Pourtant, la concurrence s’annonçait rude dans cette compétition rassemblant les meilleures équipes du vieux continent. Parmi elles, on retrouvait des mastodontes comme Guild Esports, Top Blokes, Team Vitality et son joueur-star Kaydop, et bien entendu la Team Solary, accompagnée de notre représentant, le seul dans la compétition, le belge Maello “AztraL” Ernst.

Un belge qu’on a d’ailleurs pu retrouver en grande finale, pour le plaisir des yeux! Le Belge, ainsi que ses coéquipiers français Thibault “Chausette45” Grzesiak et Victor “Ferra” Francal, ont en effet réalisé une performance qu’il nous est un plaisir de souligner. Placée dans le groupe B, en compagnie de Guild Esports, SK Gaming, Top Blokes et White Demonss , le roster français a survolé la première partie du tournoi. Sur les 16 manches disputées, les joueurs n’en concèdent que quatre, et remportant au passage la totalité de leur match. Un seeding favorable qui les placera en quart-de-finale face aux derniers du groupe A, les German Amigos, qu’ils éliminent sans grande difficulté. Une demi-finale plus tard, la grande finale du Major démarre entre Solary et Team BDS.

Après une journée de compétition, on sent les deux équipes épuisées. La suite se jouera donc au mental. Malheureusement pour notre Belge et ses coéquipiers, la machine BDS est en marche et ne semble pas prête de s’arrêter. Les BDS remportent les trois premières manches (2-1; 2-1; 2-0), mais se font surprendre lors de l’overtime de ce qui aurait pu être la balle de match. Les Solary reviennent en remportant une manche. Mais il est trop tard, et le cinquième round de cette finale s’avère fatal. Les BDS l’emportent, couronnés de leur troisième titre de major en une saison.

C’est donc une saison presque parfaite que l’équipe aura réalisé, s’adjugeant de tous les majors de leur région. Il leur faudra cependant confirmer cette performance lors des European Championships, où ils pourront d’ailleurs retrouver Solary, eux aussi qualifiés via le classement général.

Copyright visuel : Team BDS