Avant de se faire connaître du grand public par ses pitreries sur le plateau de TPMP, Gilles Verdez est un journaliste ayant un curriculum vitae aussi long que son bras. En plus de ses nombreux coups de gueule, il est un passionné de sport et en a plein dans la tête. 

En 2013, Gilles Verdez débarque sur le plateau de Cyril Hanouna. Son humour n’a pas de limite et dès qu’une pitrerie est à faire, il est le premier à lever la main. Le public le connaît pour ses coups de gueule, sa voix nasillarde et son côté décalé qui n’est pas apprécié de tous.

De nombreuses polémiques

D'ailleurs, il est souvent embarqué dans des polémiques entre plusieurs personnalités. Ce fut le cas en 2016 avec le rappeur Joey Starr. Cyril Hanouna avait envoyé son chroniqueur dans les loges du chanteur alors qu’il se préparait dans les coulisses de ‘La Nouvelle Star’. Déguisé en livreur de pizza, Gilles Verdez avait pour mission d’enquiquiner le juré du concours de chant. Apparemment la blague a été trop loin, puisque le journaliste a fini en sang devant deux millions de téléspectateurs. Joey Starr avait giflé celui qui le dérangeait avec ses blagues et l’avait blessé par l'une de ses bagues.

Ce genre de confrontation n’est évidemment pas la première ni la dernière du chroniqueur. Encore récemment, il avait été condamné à 5.000 euros d’amende pour diffamation envers Bernard de la Villardière, qu’il avait insulté d’islamophobe. 

Un passionné de sport

Derrière cet air de bout-en-train se cache une tête pensante. Passionné de sport, il compte à son actif pas moins de 5 livres sur le football et un autre sur Manuel Valls. Il avait commencé sa carrière en se spécialisant dans le foot. Pendant de nombreuses années, il prend part à l’émission ‘On refait le match’ sur RTL. Il s'y était notamment distingué en traitant les Italiens de ‘pourritures finies’ lors de la Coupe du monde 2006. Mais avant cela l’homme de 56 ans avait fait ses preuves en tant que reporter de presse écrite.  Après  l’obtention de son diplôme dans une grande école de journalisme, il écrit pour ‘Le Parisien ‘et ‘L’Équipe’. Il devient ensuite rédacteur en chef du ‘Parisien’ et puis directeur adjoint de la rédaction de France-Soir. Il est enfin promu en tant que directeur du service des sports du quotidien jusqu’à sa fermeture en 2012.

En devenant chroniqueur indépendant, il fait de nombreuses apparitions sur i-Télé, RTL, RFI et CNews en plus de ‘Touche Pas à Mon Poste’ où il met un terme définitif à l’image du journaliste sérieux qu’il s’était construit tout au long de sa carrière. Il n’y a pas à dire son CV est impressionnant

Regardez ‘Touche pas à mon poste’ tous les jours de la semaine à partir de 19h10 sur C8 ou sur Pickx.be ou l'app de Proximus Pickx. Via TV Replay, vous pouvez regarder le programme jusqu'à 36 heures plus tard quand vous le souhaitez, ou également sur le site ou l'app 7 jours après sa diffusion !